Accueil | Nos rubriques | Portail | Mediathèque | Documents

ENQUÊTE DANS LES BALKANS

Par M. Dr Nicolas Murray Butler

lundi 26 avril 2021 | par Hakan


PRÉFACE


Les circonstances au milieu desquelles se sont déroulées les deux guerres balkaniques de 1912 et 1913 ont été de nature à occuper l’attention du monde civilisé tout entier. D’un côté, les renseignements contradictoires touchant l’origine et la conduite de ces guerres ; de l’autre, les bruits qui n’ont pas cessé de courir concernant les violations du droit des gens par les différents combattants — bruits qu’on appuyait souvent de faits précis et détaillés — tout cela rendait nécessaire qu’on étudiât de manière impartiale et définitive cet épisode de l’histoire contemporaine.

Le but poursuivi, en chargeant une autorité indépendante de cette enquête impartiale, était de renseigner l’opinion publique et de faire bien comprendre tout ce qu’implique ou peut impliquer une guerre Internationale conduite suivant les méthodes modernes. Si l’esprit des hommes pouvait se détacher de ses passions, ne fût-ce qu’un moment, oublier et luttes de races et ambitions nationales pour réfléchir aux dommages individuels et publics, aux horreurs terrifiantes que la guerre moderne comporte, un pas, et certes un grand pas, serait fait vers la substitution de la conciliation et de la justice à la force dans le règlement des différends internationaux.

C’est avec cette espérance, et conduite par ce dessein, que la, Section « Education et Propagande » de la Dotation Carnegie pour la Paix Internationale a constitué, en juillet 1913, une Commission internationale d’enquête, chargée d’étudier les récentes guerres balkaniques, de parcourir les lieux mêmes où les combats s’étaient livrés et les territoires qui avaient été dévastés. On a offert la présidence de cette Commission à M. le baron D’ESTOURNELLES DE CONSTANT, sénateur français, délégué par son pays à la première, puis à la seconde Conférence de la Haye, en 1899 et en 1907, et qui, en qualité de Président-Fondateur de la Conciliation internationale, a travaillé si longtemps et avec tant de fruit à amener les différentes nations du monde à se connaître mieux et à s’apprécier davantage. A M. le baron d’Estournelles de Constant se sont joints des hommes de haute valeur, représentant différentes nationalités et capables d’apporter à cette grande tâche l’étendue de leur expérience et la largeur de leur sympathie.

Le résultat des travaux de cette Commission d’enquête est contenu dans le présent rapport. Ce rapport, écrit sans préjugés, sans esprit de parti, nous prenons la liberté de le signaler à l’attention des gouvernements, des peuples et de la presse de tout le monde civilisé. A ceux qui, en leur qualité de membres de cette Commission d’enquête, ont si généreusement contribué à l’établir, les Trustées de la Dotation Carnegie offrent l’expression de leur profonde gratitude.

Télécharger