mercredi 30 novembre 2022

Dîner amical Franco-Turc à l’Assemblée Nationale

Paris

Publié le | par Sophie C. | Nombre de visite : 519 |

"Un dîner organisé à l’Assemblée par l’association Proactif, créée par des cadres franco-turcs, a été l’occasion d’une rencontre inédite entre des milieux qui, d’un commun constat, ne se côtoient pas suffi samment. Jean-Philippe Maurer, député du Bas-Rhin, a fait le souhait de « relations plus denses. »

Un dîner organisé à l’Assemblée a été l’occasion d’une rencontre inédite entre des milieux qui, d’un commun constat ne se côtoient pas suffisamment. Jean-Philippe Maurer, député du Bas-Rhin et Tuna Bas président de Proactif se sont félicités de voir des politiques, des intellectuels et des cadres de la diversité assis autour d’une même table. Pour M. Maurer, « ce qui est important c’est d’avoir des jeunes qui s’engagent activement et de surcroît des jeunes issus de la diversité. Il est nécessaire de leur tendre la main et de se mettre à leur service. Les politiques et les jeunes se croisent mais il faudrait faire plus que se croiser. Il faut prendre le temps de mieux se connaître et nouer des relations plus denses. »

Outre cette présence remarquée du député Maurer, de nombreux autres députés de l’UMP et du PS mais aussi le consul général de Turquie, Ugur Ariner, le maire-adjoint à la Mairie de Paris, Hamou Bouakkaz et de nombreux chercheurs et représentants d’associations, ont étoffé cette première rencontre.

Le président du groupe d’amitié France-Turquie à l’assemblée Michel Diefenbacher et M. Maurer ont salué le dynamisme d’une jeunesse qui sait servir de modèle en faisant parler d’elle autrement que de façon négative.

Le député du Bas-Rhin, où vit une importante communauté turque, a également indiqué que les relations avec cette dernière se passe bien mieux qu’on pourrait le croire. Pour M. Maurer, la communauté turque est pleinement intégrée à la société française et « les jeunes qui ont organisé cette soirée doivent être présentés comme des modèles. » Constatant que les hommes politiques se retrouvent rarement avec les jeunes autour d’une même table, Jean-Philippe Maurer a insisté sur le nombre important de parcours de réussite dont on n’entend peu parler.

Montrer « le virage que prend cette jeunesse »

Même son de cloche pour le jeune président de Proactif, Tuna Bas qui souligne également l’importance de ce lien qu’il faut préserver entre les anciennes et les nouvelles générations. « Quand on entend les commentaires sur la jeunesse de la part de certains intellectuels qu’on voit à la télévision, on constate à quel point ils sont coupés de la réalité de la jeunesse franco-turque, systématiquement présentée comme complaisante, inculte et passive. »

Regrettant de voir «  toujours les mêmes personnes dire les mêmes choses  », Tuna Bas rappelle l’absence de pont « entre les deux générations  » ; et regrette que l’action des plus jeunes n’ait pas plus de visibilité. Proactif s’adresse aux jeunes mais aussi aux plus âgés, pour montrer à ces derniers « le virage que prend cette jeunesse. » A ce titre, l’association a mis en place un projet d’intervention dans les collèges du XXe arrondissement de Paris, en partenariat avec le député PS George Pau-Langevin.

Dépasser les démarches communautaristes

Travaillant comme directeur général d’une start-up, Tuna Bas précise qu’il ne s’agit pas d’une démarche communautariste. C’est à l’ensemble de ces cadres que l’association propose de se former dans des domaines comme le développement personnel, la gestion du stress, la valorisation des compétences managériales ou l’intelligence relationnelle. Si la plupart des 500 personnes qui gravitent autour de l’association sont encore franco-turques, l’objectif est clairement de renverser la tendance. Quand on lui demande s’il est surpris de voir autant de députés et de chercheurs à cette première soirée organisée, Tuna répond qu’il est satisfait mais pas surpris, étant donné qu’ «  en analysant le contexte, on voit que c’est la première fois que des jeunes d’origine turque se regroupent comme ça, avec un dîner à l’assemblée ; certains viennent donc pour le cadre ou pour les autres personnes invitées, d’autres viennent par curiosité. »"

Sources : http://fr.zaman.com.tr/fr/newsDetail_getNewsById.action?newsId=4877

"Le Réseau ProActif a organisé un dîner à l’Assemblée Nationale en partenariat avec M. Jean Philippe MAURER, Député du Bas-Rhin, Vice-président du Conseille Général, et Vice-président du Groupe d’Amitié France-Turquie de l’Assemblée Nationale. Ce Mercredi 09 février 2011 aura été une date très importante pour le Réseau ProActif. Ce jour là, les personnalités françaises liées à la Turquie et celles liées aux relations franco-turques étaient quasiment toutes présentes. Ils ont salué à l’unanimité la démarche initiée par le Réseau ProActif !

En dépit du sérieux de ce haut lieu de l’organe législatif français, les invités ont rapidement fait connaissance avec joie et enthousiasme. Dès les premières notes de musique anatolienne de l’orchestre, les échanges ont été pleins d’entrain.

Le dîner a débuté avec le discours de Tuna BAS (Président de Réseau ProActif). Les fondateurs de l’association étant d’origine étrangère et notamment issus de quartiers dits défavorisés, Tuna BAS a rappelé la grande opportunité offerte par la France d’avoir accès à l’éducation gratuite et la fierté de partager ces valeurs républicaines qui permettent à tout un chacun de gravir les échelons de la société. Les jeunes ont besoin de voir des modèles de réussites de personnes issues des mêmes milieux et des mêmes origines pour croire et exprimer leur créativité, leur intelligence et leur talent, et refuser fermement de se laisser gagner par le fatalisme.

C’est pourquoi Réseau Proactif apporte également son soutien aux plus jeunes et met en œuvre l’ensemble de ses moyens afin de leur redonner confiance en l’avenir et en la République. Un projet a d’ailleurs été initié avec Madame George Pau Langevin, Députée du XXème arrondissement de Paris afin de faire rencontrer nos membres et les jeunes des collèges. Vous en saurez plus dans les semaines à venir !

Les députés Michel DIEFENBACHER (Président du groupe d’Amitié France-Turquie, Député du Lot-et-Garonne) et Jean-Philippe MAURER ont félicité cette initiative et les actions de l’association tout en soulignant qu’il était essentiel de ne pas oublier une partie de leur identité, la richesse de leur origine et de leur histoire. Pour illustrer l’importance de la mise en place de ce réseau, le député MAURER a rappelé un proverbe africain « Si on veut aller vite, il faut partir tout seul, et si on veut aller loin il faut partir ensemble ».

Cet événement au final a permis de connaître et de rencontrer un bon nombre de personnalités très reconnues. Surtout, cela a décuplé la motivation de l’équipe dans deux sens : d’un côté un si bel événement ne peut qu’ encourager positivement, alors que le fait que toutes ces personnes présentes ce soir là placent désormais une certaine forme d’attente en le Réseau ProActif, met l’association face à des responsabilités à honorer. C’est donc bel et bien le début du chemin !"

Parmi les convives, l’association Réseau ProActif avait l’honneur de compter d’éminentes personnalités du monde institutionnel, politique intellectuel et culturel telles que Ugur ARINER (Consul Général de Turquie), Engin SOLAKOGLU (Premier conseiller et porte-parole de l’Ambassade de Turquie), Cafer OZKUL (Président de l’Université de Rouen), Robert OFFROY (Sénat), Dorothée SCHMID (IFRI), Gilles VEINSTEIN (Historien au Collège de France), Didier BILLION (IRIS – Directeur de la rédaction de la Revue Stratégique), Kudsi ERGUNER (musicien), Faruk BILICI (Historien-INALCO), Ali KAZANCIGIL (Politologue–Vice Président Comité France-Turquie), Hamou BOUAKKAZ (Adjoint au Maire de Paris), François BERNARD (Invest in Turkey), Akif ALTUNTAS (Worldwide Water Assessment Program – Unesco), Murat Vasif ERPUYAN (Association Ataturquie), les députés Laurence DUMONT, Jacques MYARD, Robert LECOU, Bernard PERRUT.

Source : Réseau Pro-actif

À lire aussi

Turquie et CPEC

Turquie et CPEC

29 novembre 2022