samedi 25 septembre 2021
Accueil | Nos rubriques | International

Des responsables américains enquêtent sur les subventions aux tôles d’aluminium de 18 pays

jeudi 2 avril 2020 | par Hakan


Des responsables américains enquêtent sur les subventions aux tôles d'aluminium de 18 pays

Le département américain du Commerce a déclaré qu’il avait lancé des enquêtes commerciales sur les importations de tôles en alliage d’aluminium courantes de 18 pays, dont l’Allemagne, la Turquie, Oman et Bahreïn.

Le ministère a déclaré mardi qu’il examinerait si les tôles en alliage d’aluminium commun des 18 pays étaient vendues à un prix inférieur à la juste valeur sur le marché américain et si les exportations de quatre des pays -Bahreïn, Brésil, Inde et Turquie- étaient injustement subventionnées. .

L’affaire antidumping concerne les producteurs de tôles d’aluminium de Bahreïn, Brésil, Croatie, Égypte, Allemagne, Grèce, Inde, Indonésie, Italie, Oman, Roumanie, Serbie, Slovénie, Afrique du Sud, Corée du Sud, Espagne, Taïwan et Turquie.

Si le Ministère constate que les importations de tôles d’aluminium en provenance de l’un quelconque des pays sont sous-évaluées ou subventionnées injustement, et qu’un groupe spécial distinct constate que les producteurs nationaux sont lésés, les États-Unis imposeraient des tarifs sur les produits.

Les États-Unis ont importé près de 2 milliards de dollars de tôles en alliage d’aluminium courantes de ces pays en 2019, a noté Politico, citant des données du Département du commerce. Le ministère a déclaré dans un communiqué qu’il s’agissait du plus grand nombre de pétitions déposées simultanément pour un seul produit en près de 20 ans. La Commission américaine du commerce international devrait rendre une décision provisoire au plus tard le 23 avril.

Les fabricants américains de matelas ont également déposé une plainte auprès du Département du commerce et de la Commission du commerce international demandant des droits antidumping sur les matelas de sept pays, selon Politico. Les nations accusées sont le Cambodge, l’Indonésie, la Malaisie, la Serbie, la Thaïlande, la Turquie et le Vietnam. Le ministère dispose de 20 jours pour accepter ou rejeter officiellement la pétition.



Nombre de visite 380

Sélection d'article