samedi 10 décembre 2022

Des commandes de F-35 retardées pour certains pays dont la Turquie

Publié le | Nombre de visite : 884 |
Des commandes de F-35 retardées pour certains pays dont la Turquie

Quelques pays participant au financement de l’avion de combat F-35 construit par Lockheed Martin ont reporté des commandes, ce qui aura pour conséquence de renchérir le prix initial du programme, a annoncé lundi un haut responsable du Pentagone.

"Ils ne vont pas acheter aussi tôt que ce que nous avions pensé", a déclaré à Reuters Jon Schreiber, qui dirige le volet international du programme.

Il a toutefois précisé qu’aucun pays n’avait, à sa connaissance, l’intention de revoir à la baisse ses commandes "à ce stade".

Huit pays se sont joints aux Etats-Unis pour financer le programme F35 "Joint Strike Fighter" qui en est aujourd’hui aux premiers stades de la production : la Grande-Bretagne, l’Italie, les Pays-Bas, la Turquie, le Canada, l’Australie, le Danemark et la Norvège. Ensemble, ils devraient acheter environ 730 de ces appareils conçus pour ne pas être repérés par les radars.

Jon Schreiber a refusé de dire quels pays avaient décidé de repousser leurs commandes et de préciser leur nombre.

"Le ralentissement économique a eu d’une certaine manière un impact sur leur capacité à acheter ce qu’ils voulaient acheter", a-t-il dit. "Mais pas encore sur le nombre (d’appareils) qu’ils souhaitaient acheter". Source Reuters

La Turquie avec 116 commandes de F35 A (chasseur polyvalent optimisé pour l’attaque au sol. Il intégrera dans un premier temps l’USAF pour remplacer les F-16 et A-10, et pour épauler le F-22) se place 2eme derrière les Etats-Unis avec 1 763 commandes. L’entrée en service du F35 A, dans les forces armées turques, est prévue pour 2014.

À lire aussi