4 mars 2024
100e anniverssaire de la république de Turquie

En raison de la guerre en Ukraine et des sanctions contre la Russie qui en ont résulté, les exportations de produits néerlandais vers la Russie ont diminué. Dans le même temps, les exportations néerlandaises vers la Turquie ont augmenté. Au deuxième trimestre 2023, les Pays-Bas ont exporté pour 869 millions d’euros de marchandises sanctionnées vers la Turquie. C’est 91 pour cent de plus qu’il y a deux ans. Statistics Pays-Bas (CBS) le rapporte sur la base des derniers chiffres du commerce.


Economie

Davantage d’exportations de marchandises néerlandaises sanctionnées vers la Turquie

Publié le | par Hakan | Nombre de visite 209
Davantage d'exportations de marchandises néerlandaises sanctionnées vers la Turquie

L’UE a imposé des sanctions commerciales à la Russie en réponse à la guerre contre l’Ukraine. Il a été convenu qu’un certain nombre de produits, tels que les puces électroniques, les équipements de transport, les machines et les drones, ne pourront plus être exportés vers la Russie depuis les pays de l’UE. Les exportations de biens de production nationale néerlandaise vers la Russie s’élevaient à 284 millions d’euros au deuxième trimestre 2023, soit 63 % de moins qu’au même trimestre deux ans auparavant. Les exportations intérieures des Pays-Bas vers la Turquie et les pays de l’Union économique eurasienne (Kazakhstan, Biélorussie, Arménie, République kirghize et Ouzbékistan, ci-après dénommés les pays de l’UEE) ont augmenté respectivement de 42 et 75 pour cent au deuxième trimestre 2023 par rapport à la même période en 2021. Néanmoins, au cours des deux premiers trimestres de 2023, les exportations intérieures vers l’UEE étaient encore inférieures à celles vers la Russie.

Au deuxième trimestre 2021, les produits désormais sanctionnés représentaient près de la moitié de toutes les exportations nationales vers la Russie. Cette part était tombée à un cinquième deux ans plus tard. À l’inverse, la part des produits sanctionnés dans les exportations intérieures totales vers la Turquie et les pays de l’UEE a augmenté. La part de la Turquie est passée de 46 % au deuxième trimestre 2021 à 67 % au deuxième trimestre 2023. La part des pays de l’UEE a affiché une croissance similaire.

Plus de machines de bureau et de camions néerlandais vers la Turquie

Au deuxième trimestre 2021, la Russie était le deuxième acheteur de machines de bureau néerlandaises, avec une part de 10 % et une valeur d’exportation de 19,3 millions d’euros. La part de la Turquie sur ce trimestre était de 3,5 pour cent. Les machines de bureau comprennent par exemple les traitements de texte, les calculatrices et les caisses enregistreuses. Ces biens sont actuellement sanctionnés. Deux ans plus tard, aucune machine de bureau néerlandaise n’était exportée vers la Russie. En revanche, 1 machine de bureau sur 10 est allée en Turquie au deuxième trimestre 2023, ce qui représente une valeur d’exportation de 15 millions d’euros. Cela a propulsé la Turquie au rang de deuxième destination des exportations de la Russie.

Les camions et les bus figurent présentement bien sur la liste des sanctions. Au deuxième trimestre 2021, la Russie détenait une part de 1,8 % dans les exportations de camions et d’autobus produits aux Pays-Bas, pour une valeur d’exportation de 11 millions d’euros. Alors que les exportations vers la Russie se sont arrêtées, celles vers la Turquie ont augmenté. À 3 %, la part de la Turquie dans ces exportations a considérablement augmenté au deuxième trimestre 2023, contre 0,5 % au deuxième trimestre 2021. Les exportations de camions et d’autobus ont également augmenté dans les échanges avec les pays de l’UEE. La valeur des exportations était plus de 35 fois supérieure au deuxième trimestre 2023 par rapport à deux ans auparavant. Au deuxième trimestre 2023, les exportations de camions et d’autobus néerlandais vers la Turquie et les pays de l’UEE représentaient respectivement 77 millions et 23 millions d’euros.


Lire également
Le Turkménistan et la Turquie discutent du transit du gaz, mais le facteur iranien brouille le tableau

Le Turkménistan et la Turquie discutent du (...)

5 janvier 2024

La Turquie prévoit un quota d'importation d'or pour aider à maîtriser le déficit

La Turquie prévoit un quota d’importation (...)

7 août 2023

L'achat possible par l'Azerbaïdjan de nouveaux drones d'attaque turcs

L’achat possible par l’Azerbaïdjan de nouveaux

15 août 2023

Renault rêve de conquête internationale avec un Duster fabriqué en Turquie

Renault rêve de conquête internationale avec (...)

8 décembre 2023

Le turc Boost Coffee vise la croissance de ses points de vente au Maroc

Le turc Boost Coffee vise la croissance de (...)

20 juin 2023

Delivery Hero va fermer des centres technologiques en Turquie

Delivery Hero va fermer des centres technologiques

19 décembre 2023

Le nouveau choix d'Erdogan pour le ministre des Finances turc

Le nouveau choix d’Erdogan pour le ministre (...)

5 juin 2023

La Turquie met fin au système de protection de la lire

La Turquie met fin au système de protection (...)

26 août 2023