Bel exemple d’échange entre collèges français et turc - Turquie News
lundi 28 novembre 2022

Bel exemple d’échange entre collèges français et turc

Blaye

Publié le | par Sophie C. | Nombre de visite : 918 |

Mardi, l’association Atatürk est venue au collège Vauban planter des noisetiers dans le cadre du projet Comenius.

Le collège Sébastien-Vauban a engagé en 2009 un projet Comenius avec un collège de Terme/Gölvasi (district de Samsun, près de la mer Noire). Des échanges ont donc lieu depuis deux ans, menés par la CPE Fatima Senaoui et Odile Boulon. « Ce projet d’échanges entre les deux collèges a pu voir le jour grâce aux volontés conjointes de Philippe Ledru du Conseil général et des chefs des deux établissements, Guillaume Froeschel et Kul Süku, avec le soutien constant de l’association Atatürk de Bordeaux  », précise Fatima Senoui. Rappelons que ces échanges sont à la fois économiques et culturels autour de deux produits phares : la vigne pour le Blayais et la noisette pour Terme.

C’est pourquoi mardi (il fallait attendre la bonne saison), la famille Koçh (dont Fatin Koçh, président d’Atatürk) est venue au complet avec des noisetiers dans son coffre de voiture. En présence du principal Guillaume Froeschel et des enseignants, les élèves participant au projet ont planté plusieurs arbres dans la cour du collège Vauban. Tout près de la plaque commémorative des échanges franco-turcs apposée en octobre 2010. « L’association Atatürk est un partenaire capital. Avec eux, nous vivons des moments forts, de réels partages de culture  », indique Odile Boulon.

Un voyage en avril

Les élèves du collège de Terme avait effectué un séjour à Blaye fin septembre - début octobre. À leur tour, une vingtaine d’élèves de Vauban, accompagnés de six adultes, partiront en Turquie du 1er au 12 avril. À ce moment-là, les collégiens produiront un travail commun. Pour l’instant, chacun travaille de son côté à mettre en forme un document : les collégiens de Vauban sur les métiers de la vigne et Terme sur la noisette.

Une traductrice

Pour que les échanges soient aussi linguistiques, le collège Vauban accueille depuis le 22 décembre une traductrice turque, Arzu Celik. Elle prend en charge les traductions des travaux des élèves et donne des cours de turc (quatre heures par semaine pour différents groupes).

Les élèves blayais attendent le voyage en Turquie avec impatience. Ce sera la fin du projet. « Mais sans doute pas la fin des échanges. Des liens forts se sont créés et nous avons tous envie de les poursuivre », note Fatima Senaoui.

Sources : Sud Ouest



À lire aussi