Algérie/Turquie : de nouveaux projets seront concrétisés en Algérie dans (...) - Turquie News
dimanche 2 octobre 2022

Algérie/Turquie : de nouveaux projets seront concrétisés en Algérie dans divers secteurs

Publié le | par Engin | Nombre de visite : 383 |
Algérie/Turquie : de nouveaux projets seront concrétisés en Algérie dans divers secteurs

Algérie/Turquie : de nouveaux projets seront concrétisés en Algérie dans divers secteurs

Avec ; APS.DZ

ALGER - De nouveaux projets d’investissements turcs seront concrétisés en Algérie dans les secteurs de l’industrie, de l’énergie et des énergies renouvelables, de l’agriculture, du tourisme et de la santé, a annoncé mercredi à Alger l’ambassadrice de Turquie en Algérie, Mahinur Ozdemir Goktas.

S’exprimant lors d’une rencontre avec la presse nationale, Mme Ozdemir Goktas a affirmé que les entreprises turques présentes en Algérie vont continuer à investir dans des projets porteurs, citant notamment le nouveau projet du groupe turc "Tosyali", d’un montant global de 1,7 milliard de dollars pour la production d’acier plat à Oran.

Selon la diplomate ce projet sera concrétisé, avant la fin de l’année 2023, et permettra d’exporter ce produit vers les marchés européen, américain et turc, très demandeur, a-t-elle mentionné.

L’entrée en service de cette unité qui devra attirer d’autres entreprises turques et algériennes, sera appuyée par la réception d’un espace portuaire dédié au niveau du port d’Arzew, a-t-elle fait savoir.

Parmi les autres projets d’investissements cités par l’ambassadrice, celui du secteur de l’agriculture, prévu au niveau de la wilaya d’Adrar, dont les dossiers présentés par des entreprises turques ont été acceptés par le ministère de l’Agriculture et du développement rural et devront être entamés prochainement.

Il s’agit, selon Mme Ozdemir Goktas, d’un investissement d’un montant global de 20 millions de dollars investis dans la production laitière et la culture céréalière (blé) visant à satisfaire principalement les besoins du marché local.

Le complexe intégré des métiers de textile du groupe turc "Tayal" de Sidi Khettab (Relizane), devra aussi, selon la diplomate, lancer prochainement un autre projet de production locale du coton afin d’éviter, a-t-elle mentionné, le recours à l’importation de cette matière, dont "l’Algérie dispose d’importantes capacités de production" et "une expérience datant des années 70".

En terme d’investissement directs, la Turquie a déjà investi plus de 5 milliards de dollars en Algérie, principalement dans les secteurs de la sidérurgie, des produits chimiques, du textile, du médicament et de la construction, a rappelé la diplomate précisant que ces projets emploient près de 30.000 algériens.

Dans le domaine de la construction et de l’habitat, les entreprises turques ont réalisé 550 projets d’infrastructure et de logement d’une valeur de 20 milliards de dollars à ce jour en Algérie, alors que le nombre d’entreprises avec des partenaires turcs en Algérie a dépassé les 1.300.

Durant l’année 2020, malgré la pandémie du Covid-19, plus de 130 sociétés turques ont été créées en Algérie dans différents secteurs, a encore fait savoir Mme Ozdemir Goktas, tout en soutenant que "les entreprises turques sont résilientes et prêtes à investir et à apporter leur savoir faire en Algérie".

A travers l’ensemble de ces investissements directs turcs, l’Algérie est considérée comme le deuxième partenaire de la Turquie en Afrique, après l’Egypte. Le volume des échanges entre la Turquie et l’Afrique est estimé, quant à lui, à plus de 27 milliards de dollars cette année



À lire aussi