TURKISH NUEVO TANGO - Turquie News
mardi 9 août 2022

Saison Culturelle Turque en France

TURKISH NUEVO TANGO

Publié le | par TN-pige | Nombre de visite : 301 |
TURKISH NUEVO TANGO

2e épisode du psychédélique Bal Turc
Dans le cadre de Festival Villes des Musiques du Monde

Samedi 31 octobre 2009
Espace Fraternité (Magic Mirror)
à Aubervilliers

Toujours dans le cadre de la Saison de la Turquie en France, Petit Bain réinvente le sens du bal en s’associant au festival Villes des Musiques du Monde. L’occasion de raconter une autre milonga, celle qui commence sur les rives du Bosphore dans les salons huppés de l’Istanbul des années 20, traverse les Balkans et s’achève aujourd’hui à Buenos Aires, dans les villas miserias qui entourent le bassin du Rio de la Plata.

Combo turc, bricoleur électro argentin, Tango addicts et danseurs contemporains, ambianceurs
visuels et sonores revisitent le bal et racontent leur propre histoire du tango turc. Entre orient et
occident, un télescopage des corps et des époques qui fait écho à l’arrivée de la République
instaurée par Atatürk.

Création

A partir de 20h30, Axel Krygier, électron libre de la scène digitale de Buenos Aires, rencontre le
combo balkanatolien Kolektif Istanbul : une fusion improbable entre funk balkanique et électro
latine sur fond d’histoires d’amour brisées. Sur scène, ils échangent, partagent leurs projets et
dévoilent une création collective née d’une résidence à Istanbul.
Une autre vision du tango enlevée par l’incollable tanguero parisien El Turquito, qui emmène le
public d’Istanbul à Buenos Aires en passant par les Balkans, d’hier et à aujourd’hui.

Tentation

Dès 18h, Petit Bain vous fait danser. Une mise en jambes autour de la marche et du tango turc,
des danses et des postures orientales avec les chorégraphes de Mouvements de Bal, emmenés
par Daniel Franchini : Martha Rodezno, Edwine Fournier et Paola Ruggeri.

COMMUNIQUE DE PRESSE
Contact Presse : Delphine Zehnder – delphine@petitbain.org - 01 43 49 69 88

Ebullition

Autour du bal, le film court d’animation « Bayan Bana Bak Bayan », réalisé par Eric Ledune,
nous susurre sur un tango turc d’époque l’histoire d’une diva et de son amant chanteur. Marc
Melki illustre l’hommage rendu par la jeunesse turque au journaliste d’origine arménienne
Hrant Dink, assassiné en 2007, avec l’exposition « Jeunes turcs pour Hrant Dink, la
reconnaissance ». En souvenir du tango turc des années 20, la création sonore de Gwenaëlle

Roulleau invite à arpenter les rues d’Istanbul à travers cet art de la marche.

TELECHARGER LE DOSSIER DE PRESSE

À lire aussi