Accueil | Nos rubriques | Europe

[Rapport GRECO] La Turquie n’a pas mis en œuvre la plupart des recommandations anticorruption

dimanche 18 avril 2021 | par Hakan


Un rapport récemment publié par le groupe de lutte contre la corruption du Conseil de l’Europe, le Groupe d’États contre la corruption (GRECO), a révélé que la Turquie n’avait pas respecté 74,2 % de ses 31 recommandations à la fin de 2020, a rapporté le procès-verbal turc.

Le GRECO vise à améliorer la capacité de ses membres à lutter contre la corruption en surveillant leur conformité aux normes anticorruption. Il aide les États à identifier les lacunes des politiques nationales de lutte contre la corruption, ce qui entraîne les réformes législatives, institutionnelles et pratiques nécessaires.

Le rapport, publié jeudi et intitulé "21e Rapport d’activité générale 2020", a montré que la Turquie n’avait mis en œuvre que 6,5 % des recommandations tout en mettant partiellement en œuvre 19,4 % d’entre elles à la fin de 2020.

Selon ce rapport, le pays n’a pas mis en œuvre 75 % des recommandations concernant les procureurs, 83,3 % concernant les juges et 57,1 % concernant les parlementaires. La Turquie n’a mis en œuvre aucune des sept recommandations concernant les parlementaires et n’a mis en œuvre que partiellement 42,9 % d’entre elles.

Le GRECO a précédemment noté dans le deuxième rapport intérimaire sur le respect des dispositions de la Turquie, publié en mars, que le niveau actuel de conformité du pays aux recommandations restait "globalement insatisfaisant".