EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Europe > Peut-on se rendre en Turquie cet été en passant (...)

Peut-on se rendre en Turquie cet été en passant par les frontières européennes ?

Ecrit par Hakan, 2020-05-28 10:34:28


La pandémie de coronavirus a chamboulé le projet de milliers de citoyens turcs qui veulent aller en Turquie cet été. La plupart se demandent s’il est possible de partir en voiture en Turquie en utilisant les frontières européennes.

En effet, depuis plusieurs mois les frontières de nombreux pays ont fermé pour lutter contre la pandémie du coronavirus. Or, à l’instar de la France, certains pays ont commencé à rouvrir leurs portes aux étrangers. Suite à un entretien entre les dirigeants européens, la Chancelière allemande, Angela Merkel a annoncé qu’à partir du 15 juin, l’espace Schengen sera de nouveau opérationnel.

De ce fait, de nombreux citoyens d’origine turque veulent connaître la possibilité de partir en voiture en Turquie en passant par les frontières notamment serbes et bulgares.

D’après les déclarations des pays de transit qu’empruntent les Turcs, les nouvelles sont rassurantes. Ainsi, les citoyens d’origine turque passent par plusieurs pays suivants, selon leurs villes de résidence. En effet, beaucoup de concitoyens transitent donc par l’Allemagne, l’Autriche, l’Italie, la Hongrie, la Croatie, la Slovénie, la Grèce, la Serbie et la Bulgarie pour se rendre en Turquie.

- Les frontières déjà ouvertes

Sans attendre une décision européenne, les Pays-Bas, la Suède et le Portugal et la Slovénie ont été les premiers à rouvrir leurs frontières aux voyageurs internationaux sans aucune restriction. L’Italie va aussi les rejoindre à partir du 3 juin. En revanche la République tchèque pense ouvrir ses portes seulement aux ressortissants des pays considérés "sûrs". Le pays sera suivi par la Pologne à partir du 13 juin qui veut aussi limiter les entrées dans le pays.

- Les frontières en attente d’ouverture

Face au manque de coordination entre les pays européens, la Chancelière allemande a déclaré à la presse que la France, l’Allemagne, la Suisse, l’Autriche rouvriront leurs frontières communes à partir de 15 juin sans aucune restriction contrairement à la Belgique qui préfère le faire uniquement aux pays qu’elle considère sûrs. À la même date, la Croatie lèvera également les restrictions aux citoyens de l’Union européenne (UE).

15 jours plus tard, l’Espagne et la Grèce rejoindront la France en revenant en mode "normale".

- Les frontières de transit

Dans un premier temps, la Hongrie avait annoncé que les voyageurs qui désirent transiter par le pays devaient remplir un formulaire avant de rentrer dans le pays. Mais selon les médias locaux, à partir de 25 mai les citoyens européens peuvent voyager librement comme pour la Serbie qui renonce à pratiquer des tests de dépistage à la frontière.

La Bulgarie, en revanche maintiendra un certain nombre de restrictions sauf pour les personnes qui transitent uniquement. Ainsi, les citoyens turcs qui s’engagent à ne pas rester en Bulgarie peuvent traverser librement le pays.

- La Turquie va-t-elle rouvrir ses frontières ?

Dès le 15 mars, la Turquie avait fermé ses frontières aériennes, terrestres et maritimes afin de lutter contre le coronavirus. Selon le plan de déconfinement progressif annoncé le 6 mai par le Président turc, Recep Tayyip Erdogan, la Turquie espère rouvrir les frontières au 15 juin avec les pays qui ont réussi à contenir le virus. De même, la Turquie a déclaré qu’elle lèvera toute restriction avec la Bulgarie et la Grèce dès le 1er juin, si tout se passe bien.

Par ailleurs, le ministère de l’Intérieur avait publié un décret le 9 mai qui informe que les citoyens turcs revenants de l’étranger ne seront plus soumis à une quarantaine de 14 jours dans les résidences. Après un examen médical aux frontières, les citoyens seront suivis à distance par des médecins référant.

De ce fait, les citoyens turcs vivant en Europe peuvent se rendre en Turquie en passant par les frontières habituelles.

Pour rappel, la Turquie a décidé de mettre en place un "Programme de certification de tourisme sain", à partir de la prochaine saison touristique. En effet, le programme repose sur 4 piliers principaux, à savoir "la santé et la sécurité des voyageurs", "la santé et la sécurité des travailleurs", "les mesures prises dans les établissements" et "les mesures prises dans les moyens de transport".

Source : TRT

Mot-clé :
Coronavirus Gouvernement
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank