samedi 10 décembre 2022

OUIGHOURS : Les dernières avancées.

Publié le | par Engin | Nombre de visite : 218 |
OUIGHOURS : Les dernières avancées.

OUIGHOURS : Les dernières avancées.

Jeudi 20 janvier ont eu lieu les pourparlers débouchant au vote d’une résolution à l’Assemblée Nationale. Le projet de loi visant à tenir compte de la situation des Ouighours a été accepté par une très grande majorité des politiciens présents.

Dès 9H00 du matin beaucoup de gens se sont activés devant l’Assemblée Nationale à Paris, alliant enthousiasme, dignité et discipline. Une manifestation se voulant informative sur bien des plans. C’est très peu avant midi que la bonne nouvelle est tombée. Un premier grand pas faisant partie d’autres pas restant à accomplir jusqu’à l’ogre gouvernemental Chinois brimant les Turcophones de Chine, c’est-à-dire les autochtones de la région du Xinjiang dont la dénomination exacte est le Turkestan Oriental.

La composition de cette foule ramassée mais dynamique répondait à des critères variés : une majorité de Ouighours, bien sûr. Mais aussi des Français, des gens d’origine turque, italienne, maghrébine, deux britanniques, un belge. Dans cette assistance on a pu repérer Karim chauffeur de taxi, Erkin Ablimit président du Gouvernement en exil de la diaspora, quelques compatriotes habitués activistes. Un militant fréquent était là une fois de plus : Maxime Rides, jeune homme cultivé, prônant une découverte des peuples par l’apprentissage des langues. Ce dernier affirmant « j’espère que ça servira, il ne faut pas ralentir maintenant. Et puis pas tous les politiciens ne sont heureusement comme Raffarin le prochinois ». Les étudiants dynamiques de l’association Place Publique donnant le ton et mettant en relief très justement le problème de la distance pour pouvoir sensibiliser les gens. L’association Justice et Droit leur faisant écho.

La délivrance a eu lieu avant 12H00.Mais beaucoup de chemin reste à faire. Comme l’a précisé J.Deroche, président de Justice et Droit Sans Frontières, nous sommes confrontés de semaines en semaines à « de nouveaux témoignages accablants ». E.Ablimit, stoïque en apparence, demeure très préoccupé et surtout incrédule devant l’indifférence de beaucoup de gens. Selon lui les médias sont responsables des carences du grand public quant à la connaissance de l’existence des Ouïgours, de leur identité, de la tragédie qu’ils vivent. Il souligne en parallèle le manque de connaissance vis-à-vis de la politique chinoise, les sinologues étant peu nombreux, peu écoutés, peu enclins à relever les avis de ceux qui habitent ou ont résidé en Chine.

Dépassons le cadre national et projetons-nous sur l’international. Ce qui s’est passé en France aujourd’hui devrait re-motiver l’ensemble du Monde Turc pour protester. Puis devrait influencer des grandes puissances, l’OCDE, afin d’évaluer puis d’accepter la Route de la Soie d’après des bons critères.

Gianguglielmo /Jean-Guillaume LOZATO, professeur d’italien à L’ENSG et à International Paris School of Business,chargé de cours à l’Université Paris-Est. Auteur de recherches universitaires sur le football italien en tant que phénomène de société.

À lire aussi