EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Actualité > Libye : la milice de Haftar ordonne l’évacuation

Libye : la milice de Haftar ordonne l’évacuation des bateaux du port de Syrte


Ecrit par Engin, 2020-11-19 07:34:25


Libye : la milice de Haftar ordonne l’évacuation des bateaux du port de Syrte

La salle des opérations de libération de Syrte et d’Al-Jofra (affiliée l’armée libyenne) a affirmé, mercredi, que la milice du général putschiste, Khalifa Haftar a ordonné aux pêcheurs d’évacuer tous les bateaux de pêche du port de Syrte (nord de la Méditerranée), dans un délai de cinq jours.

"Une telle décision révèle que la milice de Haftar n’a pas l’intention d’appliquer l’accord de cessez-le-feu conclu, à Genève le 23 octobre", a indiqué le porte-parole de la salle d’opération, Abdul Hadi Dara, dans une déclaration à l’Agence Anadolu.

La commission militaire conjointe (5+5) comprend 5 membres du gouvernement libyen légitime et 5 autres membres de la milice du général putschiste Khalifa Haftar.

Dara souligné que l’accord de la Commission militaire (5 + 5) stipule l’expulsion des mercenaires (de Syrte).

De son côté, l’armée libyenne a annoncé, mardi, que "l’ouverture de la route reliant les villes de Syrte et Misrata dépend du retrait des mercenaires et des activités de déminage, signalant que les mouvements militaires à Syrte et à Al-Jofra n’évoquent pas une expulsion des mercenaires ni des milices armées.

Le responsable libyen a assuré que les mercenaires russes (Wagner) sont toujours présents près du barrage de Wadi Jarif et de la région d’Al-Batuma dans la ferme d’Awled El Hajj à Syrte.

Il a ajouté que les mercenaires russes occupent la base d’Al-Qardabiya, c’est la raison pour laquelle les représentants du gouvernement libyen d’entente nationale sont entrés dans la ville de Syrte via un autre endroit et pas de la base d’Al-Qardabiya.

L’armée libyenne a annoncé, plus tôt mercredi, que les mercenaires russes "Wagner" et les "Janjawid" (Soudanais) continuaient à creuser des tranchées à Syrte.

Pour sa part, la Mission des Nations Unies a annoncé, la semaine dernière, le lancement d’un sixième cycle de pourparlers avec le Comité militaire pour la première fois à Syrte, après quatre cycles à Genève et un à Ghedamès (450 km au sud-ouest de Tripoli).

Il est à noter que le dialogue politique libyen, tenu à Gammarth sous les auspices de l’ONU a pris fin, après une semaine d’échanges directs à Tunis qui ont pour l’instant débouché sur un accord sur l’organisation des élections en décembre 2021.

La Libye est depuis des années en proie à un conflit armé. Avec le soutien des pays arabes et occidentaux, la milice de Haftar dispute au gouvernement libyen, internationalement reconnu, la légitimité et l’autorité sur le pays, ce qui a entraîné des morts et des blessés parmi la population civile, ainsi que des dégâts matériels considérables.

Mot-clé :
Terrorisme
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank