vendredi 24 septembre 2021
Accueil | Nos rubriques | Economie

Le secteur de l’acier en Turquie pourrait subir des pertes après la réduction des quotas de l’UE

mardi 17 septembre 2019 | par Hakan


Le secteur de l'acier en Turquie pourrait subir des pertes après la réduction des quotas de l'UE

De nouvelles restrictions aux importations dans l’Union européenne le mois prochain pourraient nuire davantage au secteur de l’acier turc, même s’il cherche de nouveaux marchés pour compenser les pertes subies par les droits de douane américains et européens, a déclaré le président de l’association turque des exportateurs d’acier.

La sidérurgie turque est sous la pression d’un ralentissement économique qui a pesé sur les secteurs de la construction, de l’automobile et des électroménagers, entraînant une baisse de 31% de la consommation d’acier pour le mois de juillet et de plus de 10% de la production.

Les exportations d’acier, qui avaient déjà baissé de 0,8% pour atteindre 9,4 milliards de dollars fin août, devraient passer de 15,6 milliards de dollars en 2011 à 13 milliards en 2019, a déclaré le président de CIB, Adnan Aslan, à Reuters.

En février, les quotas de l’UE pour 26 nuances d’acier ont été fixés au niveau moyen des importations pour 2015-2017, majoré de 5%, avec des hausses supplémentaires de 5% en juillet et en juillet 2020. Les importations d’acier au-delà de ces quotas sont sujettes à 25 % devoir.

Mais la Commission européenne a ensuite réduit l’augmentation de son quota de 5% à 3% cette année, à compter du 1er octobre, de 3% à 3% des importations d’acier plat laminé à chaud par trimestre.

Aslan a déclaré que cette décision entraînerait une contraction des exportations turques d’acier et de barres d’armature.

"Nous pouvons voir que les limitations visent à limiter les importations en provenance de Turquie", a déclaré Aslan. "On ne comprend pas pourquoi l’UE (...) veut limiter les importations en fonction des pays."

"Comme les quotas sont pleins, la Turquie ne sera pas en mesure d’exporter des produits longs vers l’UE avant juillet 2020."

Les exportations d’acier de la Turquie vers l’UE ont diminué de 0,5% à 5,1 millions de tonnes au cours des huit premiers mois de l’année, avec une valeur en baisse de 9,1% à 3,6 milliards de dollars, selon les données de CIB. Plus du tiers des 21,4 millions de tonnes d’exportation d’acier de la Turquie en 2018 étaient destinées à l’UE.

Le président Donald Trump a imposé des droits de douane supplémentaires sur les importations d’acier turques lors d’un affrontement diplomatique entre Ankara et Washington l’année dernière. En mai, la Maison Blanche a réduit de moitié les droits de douane à 25%.

M. Aslan a déclaré que les droits de douane supplémentaires avaient pratiquement stoppé les exportations d’acier vers les Etats-Unis. Il a indiqué que les exportations vers les Etats-Unis ont totalisé 208 000 tonnes au cours des huit premiers mois de l’année, contre 1,2 million en 2018.



Nombre de visite 950

Sélection d'article