Accueil | Nos rubriques | Histoire

Le régime kémaliste et le problème humanitaire des réfugiés arméniens et grecs

dimanche 2 mai 2021 | par SibiryaKurdu


"Les dernières séances de la S. D. N. : La réduction des armements impliquera un traité de garantie", L’Œuvre, 28 septembre 1922, p. 3 :

"Genève, 27 septembre (De notre correspondant particulier. — Au début de la séance de ce matin, le président a annoncé que vraisemblablement l’Assemblée pourra terminer ses travaux samedi. Encore faudra-t-il que les délégués sachent retenir leurs débordements oratoires, ce qui jusqu’à présent ne fut, hélas ! guère le cas.

Par prudence, a.près le débat sur le désarmement, M. Edwards décida, aujourd’hui, de limiter à dix minutes le temps de parole. (...)

Avant de prononcer la clôture du débat, M. Edwards, en un discours bref et bon, magnifia la grande œuvre accomplie par la Société des Nations pour , le désarmement universel :

— Nous allons établir par une série de résolutions, dit-il, les grandes voies sur lesquelles nous nous acheminerons vers l’accomplissement des grands buts de la Société des Nations : l’harmonie internationale et la paix. La crise, douloureuse que nous traversons prouve que tous les pays du monde sont solidaires et qu’aucun ne peut se soustraire aux conséquences d’un conflit.

Chaque chapitre du rapport a été ensuite adopté à l’unanimité.

Pour les réfugiés grecs et arméniens

Puis l’on parla du Proche-Orient. L’émir Arfa ed Dovvleh donna connaissance d’un télégramme de la grande Assemblée nationale de Turquie, qui remercie la Société des Nations de la part qu’elle entend prendre aux souffrances des victimes de la guerre. Moustafa Kemal réservera le meilleur accueil aux représentants de la Société des Nations ; et l’on annonça, aux applaudissements de l’Assemblée, que la Suède, répondant à l’appel de l’Angleterre, souscrit 1.000 livres sterling à l’œuvre de secours aux réfugiés grecs et arméniens.

De la question humanitaire on passa à la question politique. Après un rapport du vicomte Ishii, rassemblée, unanime, « exprima le sincère désir d’assurer le rétablissement la paix dans le Proche-Orient et d’appuyer tous les efforts entrepris à cet effet ». Par la résolution qu’elle a adoptée aujourd’hui, l’Assemblée demande au Conseil de prendre, le cas échéant, toutes les mesures opportunes pour le rétablissement de la paix dans le Proche-Orient. Il est bien entendu, que la Société des Nations ne s’ingérera en aucune façon dans les négociations en cours."

Fridtjof Nansen, "Rapport du Dr Fridtjof Nansen sur une enquête faite en Arménie par un comité d’experts sous l’égide du Bureau international du Travail (juillet 1925)", in Plan d’établissement des réfugiés arméniens. Exposé général et documents principaux, Genève, Publications de la Société des Nations, 1927, p. 72-73 :

"2. NOMBRE, ETC., DES REFUGIES ARMENIENS.

LE PROBLEME A RESOUDRE

Les renseignements que nous possédons au sujet des réfugiés arméniens dans le proche Orient peuvent être résumés comme suit :

1° En Grèce, il y a environ 45.000 réfugiés arméniens, dont 11.000 ont exprimé le désir d’être rapatriés [en Arménie soviétique ]. On a dit que l’enregistrement des réfugiés désireux d’être rapatriés avait eu lieu sous une certaine pression morale, mais cette crainte ne semble pas fondée. Il est important que l’évacuation d’au moins 9.000 à 10.000 autres réfugiés soit effectuée aussi tôt que possible.

2° A Constantinople et en Turquie d’Europe, il y a, à côté de la population arménienne établie dans le pays , environ 5.000 réfugiés arméniens, qui doivent être rapatriés immédiatement. Ils sont actuellement concentrés dans neuf camps aux environs de Constantinople et leur nombre s’élève approximativement à :

941 hommes

1.632 femmes

1.258 garçons

1.141 filles

Soit, au total .. 4.972 personnes

Ces réfugiés sont secourus par les diverses organisations arméniennes ; certains d’entre eux ont aussi des ressources personnelles.

L’organisation arménienne à Constantinople dispose de $11.000 (onze mille dollars) destinés à assurer l’évacuation immédiate d’environ 800 personnes, mais jusqu’à ces derniers temps elle a éprouvé des difficultés à obtenir le visa arménien. Sur cette somme de 11.000 dollars, 5.000 sont à Constantinople et 6.000 qui sont aux Etats-Unis peuvent être obtenus sur demande."

Voir également : L’évacuation meurtrière de 300.000 Arméniens d’Anatolie par l’armée russe et les nationalistes arméniens

Première Guerre mondiale : les efforts pour ravitailler et aider les déportés arméniens

L’augmentation de la population arménienne d’Istanbul entre 1914 et 1922

Kemal Atatürk et les Arméniens

İsmet İnönü et les Arméniens

Le maréchal Fevzi Çakmak et les Arméniens

Le général Refet Bele et les Arméniens

Le général Kâzım Karabekir et les Arméniens

Bekir Sami Kunduh : entre racisme anti-arménien et pragmatisme

Les Arméniens de Konya pendant la Première Guerre mondiale et après l’armistice de Moudros

Les Arméniens d’Ankara pendant la Première Guerre mondiale et après l’armistice de Moudros

Les enquêtes diligentées par le gouvernement américain en Anatolie orientale (1919-1920)

Les populations musulmanes et chrétiennes de Kars, au gré des fluctuations militaires et géopolitiques

L’émigration des Arméniens de Cilicie (1921)

Proclamation du général Gouraud (9 novembre 1921)

Le lieutenant-colonel Sarrou : "Les chrétiens de Cilicie, Arméniens et Grecs, ont abandonné malgré nos conseils, leur pays."

http://armenologie.blogspot.com/201... Aristide Briand : "On a essayé d’exciter contre nous les Arméniens de Cilicie"

https://hellenologie.blogspot.com/2... Les crimes de guerre massifs des forces armées grecques en Anatolie occidentale : le rapport du Comité international de la Croix-Rouge (1921)Le Near East Relief et les déportés grecs d’Harput (1922)

Le témoignage de Lord Saint-Davids sur la politique de la terre brûlée accomplie par l’armée grecque en Anatolie Les Grecs à Izmir : le témoignage de Philippe de Zara (1922)

Un choix du nationalisme kémaliste : conserver les populations arméniennes encore présentes sur le territoire turc


Voir en ligne : http://armenologie.blogspot.com/202...