EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Actualité > Le président arménien examine à Abou Dhabi (...)

Le président arménien examine à Abou Dhabi l’accord sur le Haut-Karabakh


Ecrit par Engin, 2020-11-16 01:01:53


Le président arménien examine à Abou Dhabi l’accord sur le Haut-Karabakh
- Lors de sa rencontre avec le prince héritier d’Abou Dhabi Mohamed Bin Zayed indique l’agence de presse officielle émiratie (WAM)

Le président de l’Arménie, Armen Sarkissian, a examiné, dimanche dans la capitale émiratie Abou Dhabi, l’accord de cessez-le-feu signé avec l’Azerbaïdjan.

L’agence de presse émiratie (WAM, Officiel) a rapporté que le prince héritier d’Abou Dhabi Mohamed Bin Zayed, a reçu Sarkissian, qui a entamé dimanche une visite officielle d’une durée indéterminée aux Émirats arabes unis.

Les deux parties ont examiné les relations bilatérales et les moyens de les renforcer, ainsi que des questions régionales et le développement de la situation en Asie Centrale et au Caucase, indique l’agence WAM.

Citant le prince héritier d’Abou Dhabi, l’Agence WAM a souligné que les Émirats arabes unis soutiennent l’accord de cessez-le-feu entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, espérant que ce sera « une étape vers une paix durable et stable qui permettra de tourner la page du conflit ».

Suite aux attaques arméniennes qui ont visé des régions civiles, l’armée azerbaïdjanaise a lancé une opération, le 27 septembre, pour libérer ses territoires occupés dans le Haut-Karabakh et au cours de laquelle elle a repris le contrôle de cinq villes, la dernière en date était celle de Choucha, ainsi que 3 bourgs, plus de 200 villages et des collines stratégiques.

Il est à noter que le président russe, Vladimir Poutine, avait annoncé lundi un cessez-le-feu entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie sur tous les fronts de combat du Haut-Karabakh.

Poutine avait également indiqué que Bakou et Erevan avaient convenu, en vertu de cet accord, que les forces armées des deux pays demeurent stationnées dans leurs zones de contrôle actuelles.

Pendant ce temps, le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev avait déclaré que l’accord était une victoire pour son pays et que les batailles remportées par son armée ont forcé le Premier ministre arménien, Nikol Pashinyan, à accepter ledit accord.

Mot-clé :
Abou Dhabi Armen Sarkissian Terrorisme arménien
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank