jeudi 8 décembre 2022

Le parlement géorgien donne son accord au retour des Turcs Meskhets mais pas au Djavaghk

Publié le | Nombre de visite : 304 |

Par 134 voix pour et 14 contre, le parlement géorgien a voté le 22 juin la loi « sur le rapatriement des personnes déportées de la Géorgie par des autorités soviétiques dans les années 1940 ». La législation prévoit le retour des Turcs Meskhets en Géorgie.

Ivlian Khaindrava, membre du « Front Démocratique », a indiqué qu’il était grand temps de voter la loi. « Chaque Etat devrait avoir une loi sur le rapatriement. Toutefois il devrait exister une loi réglant le processus du retour par étapes des musulmans Meskhets, leur adaptation dans la société géorgienne et leur implantation géographique. Le point le plus important maintenant, est que la question de la citoyenneté du rapatrié devrait être décidée par le parlement géorgien et non par le gouvernement », a-t-il ajouté.

Pour sa part, le président du Parlement géorgien, Nino Burjanadzé, a souligné que le gouvernement ne créera pas de conditions spéciales pour les rapatriés. « La Géorgie n’est pas si riche. Cependant nous ferons notre possible pour assurer une vie normale aux rapatriés. Les Turcs Meskhets s’établiront dans différentes régions de la Géorgie mais pas dans le Samtskhe-Djavaghk, d’où ils ont été expulsés », a-t-elle précisé, rapporte les médias géorgiens.

À lire aussi