dimanche 4 décembre 2022

Le Karagöz et Hacivat : théâtre d’ombres turc

Publié le | par Nina d’İstanbul | Nombre de visite : 515 |
Le Karagöz et Hacivat : théâtre d'ombres turc

Le Karagöz désigne le théâtre d’ombres turc. La légende raconte qu’un contremaître bossu du chantier de la mosquée d’Ulu à Bursa, Karagöz, littéralement oeil noir, et son comparse le forgeron Hacivat bavardaient tellement et étaient si drôles et malicieux, ne se privant pas de faire des allusions à la vie politique du pays que les autres ouvriers se réunissaient autour d’eux pour les écouter et en oubliaient de travailler...

Karagöz l’homme du peuple illettré répond à Hacivat qui appartient à la classe éduquée et s’exprime en turc ottoman tout en tournures littéraires et des termes poétiques.

Le sultan Orhan Gazi (1324-1402) très en colère, mécontent du retard de la construction, ayant eu vent de l’affaire, les fit exécuter immédiatement.

Leurs plaisanteries ont été reprises par le théâtre d’ombres dont le héros Karagöz est le symbole du bon sens populaire.Ingénu en apparence il est gaffeur parfois fourbe, courageux mais modeste et presque analphabète. İl se mêle de tout, ne réfléchit pas avant d’agir et se moque de l’autorité.

Les saynètes du théâtre de Karagöz sont donc étroitement liées à la culture turque et ses traditions orales.

Les autres personnages les plus connus du Karagöz sont Hacivat, l’idiot du village, le mendiant arabe, le juif chiffonnier, la tante circassienne, le Grec, le savant ou domestique arménien, la servante noire de la maison, le gardien albanais, le bon vivant, le nabot, le fumeur d’opium, le batelier ou le fumeur de tabac.

Les marionnettistes du Karagöz sont les hayalî, ce qui signifie tant imaginaire que créateur d’image , ils sont également appelés Karagözcü ou hayalbaz. C’est un seul hayalî incarne tous les personnages de la pièce.

Les marionnettes sont des figurines en peau de chameau ou de buffle travaillées jusqu’à obtenir une translucidité qui permet de produire des projections de couleur.

Si l’on trouve de nos jours de ces figurines au grand bazar ou au marché egyptien le plus souvent en plastique il existe encore quelques artisans travaillant le cuir comme il se doit ainsi vous pourrez vous rendre à la maison du Karagöz.

Akbıyık Cad. No : 47 Sultanahmet / İSTANBUL

Akbıyık Cad. No : 47 Sultanahmet / İSTANBULLes marionnettistes du Karagöz sont les hayalî, ce qui signifie tant imaginaire que créateur d’image , ils sont également appelés Karagözcü ou hayalbaz. C’est un seul hayalî incarne tous les personnages de la pièce.

Les marionnettes sont des figurines en peau de chameau ou de buffle travaillées jusqu’à obtenir une translucidité qui permet de produire des projections de couleur.

Si l’on trouve de nos jours de ces figurines au grand bazar ou au marché egyptien le plus souvent en plastique il existe encore quelques artisans travaillant le cuir comme il se doit ainsi vous pourrez vous rendre à la maison du Karagöz.

Akbıyık Cad. No : 47 Sultanahmet / İSTANBUL

Les marionnettistes du Karagöz sont les hayalî, ce qui signifie tant imaginaire que créateur d’image , ils sont également appelés Karagözcü ou hayalbaz. C’est un seul hayalî incarne tous les personnages de la pièce.

Les marionnettes sont des figurines en peau de chameau ou de buffle travaillées jusqu’à obtenir une translucidité qui permet de produire des projections de couleur.

Si l’on trouve de nos jours de ces figurines au grand bazar ou au marché egyptien le plus souvent en plastique il existe encore quelques artisans travaillant le cuir comme il se doit ainsi vous pourrez vous rendre à la maison du Karagöz.

Akbıyık Cad. No : 47 Sultanahmet / İSTANBUL



À lire aussi