dimanche 26 septembre 2021
Accueil | Nos rubriques | Actualité

La Turquie retrouve un migrant jeté à la mer par la Grèce avec les mains menottées

mardi 23 mars 2021 | par Engin


La Turquie retrouve un migrant jeté à la mer par la Grèce avec les mains menottées

La Turquie retrouve un migrant jeté à la mer par la Grèce avec les mains menottées

 Ce rescapé retrouvé dimanche, est la dernière personne parmi un groupe de 7 migrants, que la Grèce avait jeté à la mer Égée avec les mains menottées.

Les garde-côtes turcs ont annoncé, dimanche, avoir secouru trois personnes et retrouvé trois corps sans vie en mer Égée, tout en poursuivant les recherches pour trouver la dernière personne portée disparue. Les migrants ont été jetés par les garde-côtes grecs à la mer Égée avec les mains menottées.

Le dernier rescapé a été retrouvé après des opérations de recherche et de sauvetage en mer, menées par les garde-côtes turcs dans la zone de Cesme, à Izmir, à l’ouest de la Turquie.

Les garde-côtes turcs ont intensifié leurs opérations de recherche et de sauvetage dans les environs de l’île de "Bogaz", en mer Égée, après avoir repéré une bouée de sauvetage dans la région, avant de retrouver enfin le jeune somalien, Mohamed Sayed (16 ans).

Les autorités turques ont emmené le jeune homme somalien à l’hôpital pour effectuer des examens médicaux, afin de se rassurer de son état de santé.

Des sources turques ont rapporté que le jeune somalien a été jeté à la mer par les forces grecques. À l’aide d’une bouée de sauvetage, il a réussi à atteindre l’île de "Bogaz", où il a survécu en mangeant de l’herbe et en buvant de l’eau propre accumulée parmi les roches.

Vendredi, les garde-côtes turcs ont annoncé que les forces grecques ont tué au moins trois migrants en les jetant à la mer avec les mains entravées, assurant en avoir secouru trois autres.

"La nuit dernière, les garde-côtes grecs ont battu sept migrants, puis les ont dépouillés de leurs possessions avant de leur entraver les mains avec des menottes en plastique et de les jeter à la mer, sans gilet ni canot de sauvetage, les abandonnant à la mort", a déclaré le ministre turc de l’Intérieur Süleyman Soylu sur Twitter.



Nombre de visite 186

Sélection d'article