samedi 10 décembre 2022

La France arrête un membre présumé de la brigade criminelle de Khashoggi à l’aéroport de Paris

Publié le | par Hakan | Nombre de visite : 161 |
La France arrête un membre présumé de la brigade criminelle de Khashoggi à l'aéroport de Paris

La police parisienne a arrêté mardi un membre présumé de l’équipe qui a assassiné le journaliste dissident saoudien Jamal Khashoggi au consulat du royaume à Istanbul en 2018, a rapporté le réseau France 24 .

La police a placé Khalid Alotaibi, 33 ans, en garde à vue à l’aéroport principal de Paris, a-t-il indiqué, sur la base d’un mandat d’arrêt émis par la Turquie contre le suspect, avant son vol prévu vers Riyad depuis l’aéroport Charles de Gaulle.

Journaliste basé aux États-Unis et critique du gouvernement saoudien, Khashoggi a été tué le 2 octobre 2018 par ce qui serait une équipe d’assassins saoudiens après être entré dans le consulat saoudien à Istanbul.

Le nom d’Alotaibi est apparu dans une enquête du Washington Post sur l’escouade présumée, sur la base de copies de passeport et de détails de voyage, a déclaré France 24.

Le suspect doit comparaître mercredi devant les procureurs.

La Turquie a entamé l’année dernière un procès pour 20 suspects dans le meurtre de Khashoggi, dont l’ancien chef adjoint des services de renseignement d’Arabie saoudite, Ahmed al-Asiri, et l’ancien conseiller royal Saud al-Qahtani, et a inculpé six autres suspects au cours de la même année.

Cependant, les suspects sont jugés par contumace par un tribunal turc parce que Riyad a refusé d’extrader les hommes malgré les demandes répétées de la Turquie.

Un tribunal saoudien a annulé en septembre de l’année dernière les condamnations à mort de cinq personnes dans l’affaire de meurtre à la suite d’un procès dans le royaume. Les hommes ont plutôt été condamnés à 20 ans de prison.



À lire aussi