L’UE invitera 17 pays, dont la Turquie, à une réunion au niveau des (...) - Turquie News
lundi 26 septembre 2022

L’UE invitera 17 pays, dont la Turquie, à une réunion au niveau des dirigeants

Publié le | par Engin | Nombre de visite : 141 |
L'UE invitera 17 pays, dont la Turquie, à une réunion au niveau des dirigeants

L’UE invitera 17 pays, dont la Turquie, à une réunion au niveau des dirigeants

L’Union européenne (UE) se prépare à inviter 17 pays, dont la Turquie, à la réunion de la "Communauté politique européenne" au niveau des dirigeants lors du sommet de l’UE qui se tiendra en République tchèque le mois prochain.

L’UE invitera 17 pays, dont la Turquie, à une réunion au niveau des dirigeants
Selon les informations fournies par un haut fonctionnaire de l’UE, la réunion de la « Communauté politique européenne » est prévue avant le sommet informel des dirigeants de l’UE qui se tiendra à Prague les 6 et 7 octobre, organisé par le président tchèque de l’UE.

27 membres de l’UE, ainsi que la Turquie, les pays des Balkans occidentaux, la Serbie, le Monténégro, l’Albanie, la Macédoine du Nord, le Kosovo et la Bosnie-Herzégovine, ainsi que la Norvège, le Liechtenstein, la Suisse, l’Angleterre , l’Islande, l’Ukraine, la Géorgie, la Moldavie, l’Arménie et l’Azerbaïdjan , ont assisté à la réunion au niveau des leaders. seront invités.

Les principaux sujets qui seront abordés lors de la réunion seront l’ attaque de la Russie contre l’Ukraine, la crise énergétique et la situation économique.

La première réunion de la Communauté politique européenne, précédemment proposée par le président français Emmanuel Macron, se tiendra l’après-midi et la soirée du 6 octobre en marge du sommet de l’UE à Prague. Le lendemain, les dirigeants de l’UE se réuniront lors de leurs réunions au sommet.

La réunion de la Communauté politique européenne du 6 octobre débutera par la séance d’ouverture et se poursuivra par des tables rondes.

Au cours des réunions, de nombreux sujets tels que la sécurité, la stabilité, l’énergie, le climat, les transports et l’économie seront abordés. Un dîner de clôture sera donné en fin de journée où les dirigeants devraient tenir des entretiens bilatéraux.

L’idée de la Communauté politique européenne a été mise à l’ordre du jour par le président français, Emmanuel Macron, lors du sommet des dirigeants de l’UE qui s’est tenu en juin. L’administration de l’UE a déclaré que l’idée était acceptée par les dirigeants.

Macron a déclaré que l’adhésion de l’Ukraine à l’UE prendrait des années et a suggéré que les pays qui partagent les mêmes valeurs que l’UE, comme l’Ukraine, pourraient s’unir sous l’égide de la "Communauté politique européenne" au lieu de devenir membre.

Les responsables de l’UE décrivent la Communauté politique européenne comme un "processus inclusif" appartenant à la fois à l’UE et aux pays tiers. Il est souligné qu’il ne s’agit pas d’un substitut à l’élargissement de l’UE ou aux politiques de l’UE. (AA)



À lire aussi