jeudi 2 février 2023

Allemagne : Commémoration des victimes turques des incendies de Mölln

Publié le | Nombre de visite 236
Allemagne : Commémoration des victimes turques des incendies de Mölln

Des cérémonies commémoratives ont été organisées samedi à Hambourg et dimanche à Mölln pour les victimes des incendies criminelles dont Bahide Arslan (51 ans), Yeliz Arslan (10) et Ayşe Yılmaz (14), en Allemagne.

La maison de la famille Arslan avait été incendiée par des membres de l’extrême-droite le 23 novembre 1992 à Mölln dans l’état Schleswig-Holstein.

Une cérémonie a eu lieu au palais de ville de Hambourg sous le thème « Le discours de Mölln est en exile » organisée par le parti de gauche. La députée de gauche Christiane Schneider a pris la parole. Effectivement, la cérémonie de Mölln a été sortie du programme officielle pour être organisée à Hambourg. « Cette nuit nous avons donné la parole à eux (la famille) » a-t-elle dit, regrettant que le droit de la famille de choisir eux-mêmes les orateurs n’ait pas été respecté jusqu’à présent.

M. Ibrahim Arslan (28 ans) qui avait été grièvement blessé lors de l’incident a indiqué qu’ils ne souhaitaient que partager leurs douleurs. « Notre demande de nommer une des avenues de Mölln n’a pas été prise en compte. Les promesses n’ont pas été tenues par les politiciens. Nous sommes les victimes et nous aspirons seulement à ce qu’on respecte notre douleur, que nos proches ne soient pas oubliés » a affirmé M. Arslan.

Un autre rescapé, Namık Arslan, qui avait 8 mois à cette époque, a exprimé ses sentiments en disant : « Personne ne méritait de vivre tout cela. Ma sœur Yeliz n’avait que 10 ans. Je n’ai pas pu la connaitre… j’aurais voulu la connaitre. »

Le frère de la victime Ayşe Yılmaz, Servet Yılmaz (28) a expliqué qu’il avait 7 ans lors de cet incendie. « Le corps de ma sœur a été envoyé une semaine après. Ma mère et mon père ont porté le cercueil de leur petite fille, tuée… C’est une douleur indescriptible. Nous n’avons qu’une seule demande, c’est que leurs noms soient rappelés ».

Le consul général de Hambourg Fatih Ak a condamné le racisme en évoquant également les assassinats commis par le crépuscule néonazi NSU.

“Nous réclamons depuis 21 ans que l’avenue devant la maison Mühlenstrasse soit rebaptisée Bahide Arslan…. Nous sommes aussi les enfants de ce pays” a affirmé M. Faruk Arlan.

Le maire de Mölln Jan Wiegels a annoncé la décision de la municipalité de baptiser “Bahide Arslan”, la prochaine nouvelle avenue, ainsi que de nommer la petite rue à coté de la maison incendiée “Bahide Arslan-Gang” (Rue de Bahide Arslan).

A la fin de la cérémonie, après que la foule se soit dispersée, deux jeunes ont crié “Heil Hitler” dans la rue. Ce qui a suscité une grande indignation.



À lire aussi

Cruauté grecque inhumaine !

Cruauté grecque inhumaine !

19 décembre 2022

Pelosi en Arménie

Pelosi en Arménie

19 septembre 2022