vendredi 22 octobre 2021
Accueil | Nos rubriques | Société

[Sondage] Deux Turcs sur trois sont favorables à la laïcité

jeudi 7 octobre 2021 | par Hakan


[Sondage] Deux Turcs sur trois sont favorables à la laïcité

Quelque 69 pour cent des Turcs pensent que la Turquie a besoin de laïcité, selon un sontage Metropoll.

L’enquête Turkey Pulse de septembre a demandé aux participants s’ils pensaient que la laïcité était nécessaire pour la Turquie, où la laïcité signifie la séparation de la religion et de l’État. Seulement 25,8 pour cent des participants ont dit qu’ils ne l’ont pas fait.

Ceux qui ne croient pas que la laïcité est nécessaire ont augmenté de 5,5 points depuis août 2017, selon Metropoll.

Contrairement aux déclarations récentes des responsables du parti, 56% des participants qui ont voté pour le Parti de la justice et du développement (AKP) au pouvoir lors des dernières élections ont déclaré qu’ils pensaient que la laïcité était nécessaire. Les électeurs du partenaire de la coalition de l’AKP, le Parti du mouvement nationaliste (MHP), d’extrême droite, étaient encore plus en faveur de la laïcité, 76,7% la jugeant nécessaire.

Des responsables actuels et anciens de l’AKP ont commenté la clause de laïcité de la constitution turque ces dernières semaines.

Plus récemment, l’ancien président du Parlement İsmail Kahraman, vice-président du Haut Conseil consultatif présidentiel, a déclaré qu’il ne devrait pas y avoir d’articles « non modifiables » dans la constitution, et s’est prononcé en faveur de l’inclusion de références à la religion dans le texte fondateur du pays.

Plus tôt en septembre, le chroniqueur et ancien député de l’AKP Resul Tosun a déclaré que l’opposition avait « abusé » de la laïcité et a demandé que le principe soit retiré de la constitution.

A la suite de nouvelles discussions, le porte-parole de l’AKP Ömer Çelik a déclaré que l’AKP était d’avis que le principe de laïcité « devrait être préservé dans la Constitution ».

Erdoğan lui-même a rejeté les rumeurs selon lesquelles son parti cherchait à éliminer la laïcité, s’en prenant au principal chef de l’opposition Kemal Kılıçdaroğlu dans le processus.



Nombre de visite 201

Sélection d'article