EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Sport > Paris-SG - Istanbul Başakşehir, match arrêté (...)

Paris-SG - Istanbul Başakşehir, match arrêté suite aux propos raciste du 4ème arbitre


Ecrit par Engin, 2020-12-08 22:06:24


Paris-SG - Istanbul Başakşehir, match arrêté suite aux propos raciste du 4ème arbitre

Le jeu interrompu

L’arbitre se précipite hors du terrain pour donner un carton rouge à un membre du staff de Basaksehir. L’homme est furieux envers le quatrième arbitre, qu’il accuse de l’avoir insulté.

Les Stambouliotes rentrent aux vestiaires

Coup de théâtre au Parc des Princes. Les joueurs turcs rentrent aux vestiaires.
Le jeu ne reprend pas. Les acteurs demandent des explications.
Alors que les joueurs sont toujours aux vestiaires, les premiers témoignages semblent indiquer que le quatrième arbitre aurait pointé du doigt Pierre Webo en le qualifiant de ’’noir’’, ce qui aurait provoqué la colère de l’ancien joueur.

imbroglio au Parc des Princes. La rencontre de Ligue des champions entre le Paris Saint-Germain et Istanbul Basaksehir est interrompue depuis de longues minutes maintenant, après la 13e minute de jeu, les deux équipes ayant regagné leur vestiaire. La raison ? Le quatrième arbitre, Sebastian Coltescu, est accusé d’avoir tenu des propos racistes à l’endroit d’un adjoint d’Istanbul Basaksehir, l’ancien joueur camerounais Pierre Webo. En fait, l’officiel roumain de 43 ans a sollicité l’arbitre central afin de demander une sanction à l’endroit de Webo, qui pestait lui-même après un précédent coup de sifflet. Problème ? Le quatrième arbitre aurait désigné Pierre Webo en employant le terme « négro », ce qui a provoqué le courroux de l’intéressé et ensuite de toute l’équipe turque, tout le staff de Basaksehir. En fait, les Parisiens étaient sur la même longueur d’onde, avec Neymar et Kylian Mbappé qui sont venus demander des explications. Presnel Kimpembe et Marquinhos aussi.

Point linguistique important : en roumain, noir se dit « negru ». Le cas échéant, si Coltescu a bien dit cela, on peut critiquer le fait de désigner une personne par sa couleur de peau… D’ailleurs, c’est ce que l’international sénégalais Demba Ba a expliqué aux officiels, relevant que le Roumain n’aurait pas parlé de la couleur de peau de Webo s’il avait été blanc… Une enquête sera menée, et cela fera du bruit dans les jours à venir.

Reprise à 22h, le quatrième arbitre à la VAR ?
Toujours est-il que le cas d’insultes racistes d’un arbitre n’est pas franchement prévu dans les règlements de l’UEFA. Insultes d’un joueur, d’un membre de staff ou en provenance des tribunes, oui. Mais pas d’un arbitre. Les joueurs de Basaksehir et leur staff a regagné les vestiaires, vite suivis par les Parisiens. Le match va finalement reprendre à 22h, avec le fautif Sebastian Coltescu qui, selon les informations rapportées par le diffuseur, RMC, qui prendrait la direction de la VAR, loin du terrain et du jeu donc. Reste à espérer que l’un des arbitres de terrain ne se blesse pas, car on imagine que la réaction des joueurs des deux équipes serait mitigée de le voir débarquer au bord de la pelouse pour terminer la rencontre… Rappelons que le match compte pour la dernière journée de la phase de poules de Ligue des champions, avec aucun enjeu pour cette équipe championne de Turquie. Le PSG vise à composter son billet pour les 8es de finale. Un nul suffirait à Paris. C’est en tout cas inédit.

Mot-clé :
Başakşehir Ligue des champions Paris Saint Germain
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank