"Les Syriens devraient rentrer volontairement après le conflit" - Turquie News
dimanche 2 octobre 2022

"Les Syriens devraient rentrer volontairement après le conflit"

Publié le | par Hakan | Nombre de visite : 498 |
"Les Syriens devraient rentrer volontairement après le conflit"

Les Syriens réfugiés en Turquie devraient rentrer volontairement et dans la dignité une fois que le conflit interne vieux de dix ans prendra fin dans leur pays, a déclaré le chef du Parti du mouvement nationaliste ( MHP ), soulignant que les migrants qui retournent dans leur pays pour célébrer l’Aïd al-Fitr devraient pas être autorisé à retourner en Turquie.

« La migration irrégulière est une occupation sans nom. Ceux qui sont arrêtés [alors qu’ils entrent illégalement en Turquie] doivent être expulsés. Notre objectif fondamental devrait être de voir les Syriens partir de manière volontaire et avec dignité après la disparition des conditions difficiles qui les ont poussés à fuir leur pays », a déclaré le président du MHP, Devlet Bahçeli , dans son discours hebdomadaire à ses députés au parlement le 19 avril.

La Turquie accueille environ 5 millions de réfugiés , dont 3,5 millions de Syriens, créant des discussions politiques et sociales dans le pays. Bahçeli a rappelé que la durée du séjour des invités devrait être limitée tout en exhortant les Syriens qui se rendront dans leur pays pour célébrer l’Aïd al-Fitr à ne pas être autorisés à retourner en Turquie.

La Turquie doit s’attaquer sans délai au problème des réfugiés et prendre des mesures, a déclaré Bahçeli, ajoutant : « Nous devons protéger notre stabilité démographique. Nous ne pouvons pas retarder le problème et nous ne pouvons pas agir lentement. Nous ne devons pas laisser derrière nous un pays où les générations futures vivront dans une difficulté enfermée dans une équation à plusieurs variables.

"Nous sommes responsables de nous débarrasser de ce problème de migrants irréguliers grâce à une volonté commune", a déclaré Bahçeli, soulignant que cela devrait être traité à l’aide de politiques intelligentes.

Il a également appelé le gouvernement à expulser tout réfugié violant les lois turques et tentant de bafouer l’ordre public tout en dénonçant les provocations croissantes sur les réseaux sociaux à ce sujet.



À lire aussi