Le ravioli turc au nom de mantı - Turquie News
samedi 2 juillet 2022

Le ravioli turc au nom de mantı

Publié le | par Hakan |

Le ravioli turc au nom de mantı

Le mantı est un type de ravioli très populaire au sein de la gastronomie turque. Pendant la période relative à l’expansion mongole au XIIIe siècle, les Turcs migrent depuis l’Asie centrale jusqu’en Asie Mineure. C’est à cette époque que le mantı se développe en Turquie. Les multiples interactions culturelles avec les Mongols. Dans un livre, le voyageur Holly Chase affirme que les cavaliers turcs et mongols transportent alors des mantı congelés. Ainsi, ils peuvent être vite bouillis au-dessus d’un feu de camp durant leurs déplacements.

En Turquie, il est d’ailleurs courant d’appeler les mantı des « boreks tatars », en hommage aux peuples nomades. Le « mandu » coréen est l’équivalent du mantı turc. Au XIVe siècle, ce mets s’intègre à la cuisine asiatique de la même façon.

Une longue préparation très populaire

La base du mantı est une pâte élaborée à l’aide de farine, d’œufs, de sel et d’un peu d’eau. Elle doit être très fine et longuement travaillée. La farce se prépare quant à elle de différentes façons. Les ravioles se garnissent de viande hachée. Celle-ci peut être de bœuf ou d’agneau, tout dépend de l’endroit où les mantı se dégustent. Des pois chiches relèvent parfaitement l’ensemble. L’assaisonnement reste primordial.

De l’ail et diverses épices relèvent les mantı avec brio. Le pliage est un secret bien gardé des cuisiniers turcs. Il prend du temps et doit être parfaitement bien réalisé. Le tout se cuit à la vapeur. Ce mets incontournable de la gastronomie turque se savoure toujours avec une crème onctueuse. Cet accompagnement est en fait un yaourt aromatisé à l’ail et à la menthe. Des piments peuvent venir l’épicer subtilement pour le plaisir des amateurs de saveurs fortes.

Le manti et ses garnitures variées

Le mantı est un plat turc incontournable. Depuis l’époque ottomane, cette spécialité possède même sa propre capitale en Turquie. La ville de Kayseri propose en effet de multiples versions de ces ravioli phares. En Afghanistan, on parle de « mantu ». Ces derniers se garnissent également de viande hachée. Une purée d’oignons et des épices supplémentaires s’ajoutent à la recette.

La cuisine kirghize élabore des mantı très originaux à base de pomme de terre ou de citrouille. Les préparations se déclinent pour le plaisir des consommateurs de mantı ! La farce s’adapte aux goûts de chacun. Dans la cuisine moderne, il est tout à fait possible de trouver des raviolis turcs 100 % végétariens. Ils se composent de légumes et parfois de fruits secs.


Nombre de visite 820

À lire aussi