Le Lahmacun la pizza turque - Turquie News
mercredi 29 juin 2022

Le Lahmacun la pizza turque

Publié le | par Hakan |

Le Lahmacun la pizza turque

Le lahmacun est appelé par les occidents la "pizza" à la turque mais, ce n’est pas une pizza. Elle se déguste aussi bien dans la rue qu’en tant que plat principal. Les herbes aromatiques qui la composent lui donnent un goût unique et délicieux.

Une pizza turque populaire

Le lahmacun puise ses origines au cœur du Moyen-Orient et plus précisément dans la région de Sanliurfa. Cette province se situe au sud-est de la Turquie. Cette spécialité tant appréciée se consomme déjà par les Assyriens 2.000 ans avant J.-C.

Des marchands grecs se laissent séduire par cette recette unique et la rapportent dans leur propre pays. Littéralement, « lahmacun » provient des termes arabes « lahm » (viande) et « macun » (pâte). C’est pourquoi on considère souvent le lahmacun comme étant une pizza à la turque. Celle-ci se déguste en Turquie et également en Arménie, en Syrie et au Liban. À l’époque, le lahmacun est un plat offrant aux villageois turcs la possibilité de se retrouver. Aujourd’hui, il peut se savourer comme snack ou en tant que plat principal. Les plus gourmands le dégustent même pour le goûter !

Le lahmacun et sa préparation unique

Le kebab reste le repas turc le plus réputé dans le monde entier. Le lahmacun arrive quant à lui en deuxième position. Cette pizza turque ne se prépare pas de la même façon que l’incontournable pizza italienne. Le lahmacun se confectionne à partir d’un pain plat, en forme de galette. Cette pâte est assez fine, puis se farce d’une garniture généreuse. Un mélange de viande hachée et de légumes finement coupés recouvre le pain. La viande est généralement de l’agneau. Du bœuf peut également être utilisé. Des tomates et des poivrons font partie des légumes composant le lahmacun. De l’oignon et des herbes aromatiques comme le persil, le basilic et la coriandre rehaussent le plat avec brio. L’ensemble est ensuite cuit dans un « tepsi » allant dans un four traditionnel de forme ronde. La fameuse spécialité turque se sert avec du citron et du persil.

Un lahmacun adapté à tous les goûts

Les Turcs adaptent la préparation du lahmacun à leur culture. Selon les régions où il se déguste, sa recette se décline. L’ajout d’oignons est populaire à Urfa alors qu’à Gaziantep ils se remplacent par de l’ail. Côté viande, le bœuf s’utilise à l’est de la Turquie tandis qu’ailleurs le mouton est privilégié. Des ingrédients supplémentaires peuvent aromatiser le plat. Parmi eux, on compte la menthe, les olives ou encore la laitue. Les végétariens possèdent leur propre version du lahmacun. Il s’agit du « kasarli pide », à base de fromage, d’œufs et de persil. Le lahmacun se consomme de différentes manières.

Les Turcs aiment le plier en deux et croquer dedans à pleines dents, comme un sandwich classique. Cette spécialité est phare au sein de la cuisine de rue locale. Elle se savoure même nature, assaisonnée d’un léger filet de jus de citron.

Quelle est l’origine de la pizza ?

La pizza d’Italie est sans doute l’un des plats les plus populaires au monde. Vous la rencontrez presque partout, déclinée dans de nombreuses variations, adaptée aux goûts et aux coutumes locales. Salée ou sucrée, la pizza d’Italie est un plat qui, encore aujourd’hui, continue à évoluer et n’a plus grand-chose à voir avec la version originale.

Ce plat italien remonterait à l’Antiquité tardive. Le mot « pizza » serait apparu en 997. Son origine est controversée : pour certains, le terme vient de l’allemand bizoo qui veut dire « morceau de pain », et pour d’autres, du grec pitta qui signifie « fouace, galette ».

Cette pâte plate ressemble, en effet, à de nombreux pains que l’on trouve encore aujourd’hui à travers les différents pays du bassin méditerranéen. Avec le temps et suivant les régions, ce « pain » s’est vu accompagné d’ingrédients. Il n’existe donc pas véritablement de ville d’origine de la pizza, mais c’est en Italie que celle-ci s’est développée au Moyen Âge.

C’est en 1780 que la première pizza d’Italie moderne voit le jour, la pizza Margherita (pain, tomates, fromage), faite par Raffaele Esposito en l’honneur de la reine Margherite qui appréciait beaucoup ses pizzas. Ce plat jusqu’alors mangé dans la rue acquiert alors ses lettres de noblesse, et n’a cessé depuis de se diversifier.


Nombre de visite 246

À lire aussi