Accueil | Nos rubriques | Actualité

La Turquie signale un réchauffement des liens avec l’Égypte après un long gel

dimanche 14 mars 2021 | par Engin


La Turquie signale un réchauffement des liens avec l’Égypte après un long gel

La Turquie et l’Égypte ont entamé des pourparlers diplomatiques, ont déclaré vendredi de hauts responsables turcs, signe du réchauffement des relations entre les deux puissances régionales.

Le président Recep Tayyip Erdogan a déclaré que les deux pays avaient eu des contacts « de renseignement, diplomatiques et économiques » et a déclaré qu’il espérait des liens « forts » entre les deux nations.

La Turquie et l’Égypte se sont brouillées en 2013 et ont rappelé leurs ambassadeurs à la suite de l’éviction de l’ancien président égyptien Mohamed Morsi. Erdogan a longtemps soutenu les Frères musulmans, la plus ancienne organisation islamiste d’Égypte, dont Morsi était originaire.

La Turquie et l’Égypte ont également soutenu des parties opposées au conflit en Libye. Pendant ce temps, le Caire a été scandalisé par un accord signé par Ankara avec le gouvernement libyen soutenu par l’ONU basé à Tripoli et visant à renforcer les droits et l’influence maritimes de la Turquie en Méditerranée orientale.

Les pourparlers ont repris sans qu’aucun des deux pays n’impose de « conditions préalables » à l’autre, a déclaré vendredi l’agence nationale turque Anadolu, citant le ministre des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu. Il n’a pas fourni plus de détails.

Cavusoglu a cependant averti que les progrès étaient lents.

« Parce que les liens ont été rompus pendant des années, il n’est pas si facile de bouger comme si de rien n’était », a-t-il déclaré.