mercredi 30 novembre 2022

La Turquie s’affiche en France : La movida turque à Paris !

Publié le | Nombre de visite : 835 |
La Turquie s'affiche en France : La movida turque à Paris !

Turkish Délices - Nuit curieuse le 19 janvier 2008 à la Ferme du Buisson Noisiel - 77448 Marne la- Vallée - Entrée 13 € ou 8 €

Cette nuit, la Ferme se transforme en un quartier stambouliote aux senteurs orientales et autres curiosités. En plein renouveau culturel, la Turquie déploie des richesses insoupçonnées à travers l’énergie de la création contemporaine. Vidéo, danse, musiques actuelles et musiques traditionnelles s’associent pour donner naissance à une hybridité étonnante. Immersion totale sur les rives musicales du Bosphore...

L’ambiance de Beyoglu (quartier branché d’Istanbul) infiltre la Ferme pour des moments aussi débridés qu’insolites. Ici les réminiscences de la musique traditionnelle turque s’allient de façon extraordinaire aux sons occidentaux.

Confortablement installé dans un café turc tout en jouant aux échecs, manger allégrement baklava, böreks, kebabs et autres saveurs. Et si les épices vous montent à la tête, il suffit de plonger dans un bain turc pour vous réchauffer les idées. Le tout au son d’un dj.

En janvier, la Ferme du Buisson tord le cou aux clichés !

Difficile de ne pas danser à l’écoute du Kolektif Istanbul. Dans la tradition de musiques de village, de banquets et de mariages, des musiciens traditionnels se frottent à ceux de la musique improvisée. Savant mélange d’un répertoire traditionnel d’Europe Orientale, d’Anatolie et des Balkans, l’émergence de ces nouveaux sons donne lieu à une ambiance toute particulière et on se prend à bouger comme envoûté.

Baba Zula monte le son, made in Istanbul ! Véritable balade dans les souks sonores de la mégalopole.

Depuis 1996, Baba Zula se joue de leurs instruments traditionnels qu’ils confrontent aisément à leur sampler dernier cri, donnant ainsi lieu à une musique psychédélique avant-gardiste. Pas étonnant de les avoir croisés avec des artistes comme Mad Professor et B 52’s. Musiques traditionnelles, dub oriental, rock décalé, danseuse du ventre, reggaesensuel et kitsch surréaliste, Baba Zula règne en bête de scène pour une soirée francilienne exclusive. DJ Ipek est plutôt du genre à remixer

Madonna à la sauce turque. Incontournable de la vie nocturne, DJ Ipek tourne dans le monde entier et sait tenir une piste de danse.

Un mélange détonnant entre musiques orientales et musiques électroniques. Smadj, de son vrai nom Jean-Pierre Smadja, est français d’origine tunisienne, habite Istanbul et explore la scène musicale turque. Ce jazzman joue du oud improvisé sur de la musique électronique. Il expérimente, s’amuse, triture et bidouille les sons pour donner de sa folie créatrice un panel de sons novateurs.

Accompagnés par le duo de dessinateurs Dupuy et Berbérian, Samdj et ses acolytes turcs (SOS PROJECT) présentent un ciné-concert mêlant dessins en direct et musique faite d’arrangements et d’improvisations.

Immersion totale dans les sphères de la danse contemporaine turque : la scène stambouliote a révélé depuis plusieurs années de nouveaux talents. Les chorégraphes Aydin Teker et Mustafa Kaplan en sont devenues les figures de proue. Reconnus comme les chorégraphes les plus talentueux de leur pays, leur travail se nourrit de leur aller-retour entre l’Europe de l’Ouest et Istanbul. De ces échanges, est née une danse audacieuse qui interroge et qui pousse les limites du corps, véritable danse-performance. A travers trois courtes pièces (STKH, Momentum et Trio), Aydin Teker pousse le corps dans ses desseinsles plus secrets. Son travail repose sur une danse conceptuelle et expressionniste, s’interrogeant sur l’équilibre et le déséquilibre du corps, sur la symétrie et l’asymétrie. Dans STKH, une danseuse joue avec ses pieds : en l’air, à plat, sur la tranche, en dehors, en dedans.

Mustafa Kaplan, accompagné de Filiz Sizanli, joue avec un frigo et déploie une danse expressive etlibre. La pièce Dolap (littéralement le placard) confronte deux corps à l’imposante masse d’un frigidaire. S’ensuivent des chutes, courses, sauts, heurts, d’une extrême expressivité. Une performance pleine d’énergie et d’humour.

• SAMEDI 19 JANVIER à partir de 22h30

Goûtez aux délices turcs : fumer le narguilé confortablement installé dans un café turc tout en jouant aux échecs, manger allégrement baklava, böreks, kebabs et autres saveurs. Et si les épices vous montent à la tête, il suffit de plonger dans un bain turc pour vous réchauffer les idées. Le tout au son d’un dj.

Infos pratiques

 Billetterie sur place et par téléphone du lundi au samedi à la Ferme du Buisson de 14h à 19h au 01 64 62 77 77
 Service des relations aux publics 01 64 62 77 27 ou 01 64 62 77 23
 Standard / information au 01 64 62 77 00 du lundi au vendredi de 9h30 à 13h et de 14h à 18h. Fax : 01 64 62 77 99
 contact@lafermedubuisson.com
 Programme cinéma au 01 60 17 92 07

RETROUVEZ TOUS LES PROGRAMMES SUR www.lafermedubuisson.com

Tout prêt de chez vous
La Ferme du Buisson, scène nationale de Marne-la-Vallée / Allée de la Ferme – Noisiel / 77448 Marne la- Vallée cedex 2

 À 20 minutes de Paris Nation, pratique, rapide
 En RER : RER A, direction Chessy Marne-la-Vallée, arrêt Noisiel, puis fléchage (5 min à pied).
 En voiture : porte de Bercy, A4 direction Marne- la-Vallée, sortie Noisiel-Torcy, puis Noisiel-Luzard, puis fl échage.
 En voiture depuis le Sud 77 : Francilienne N 104 direction Marne-la-Vallée, sortie Noisiel, puis Noisiel-Luzard, puis fléchage.
 En voiture depuis le Nord 77 : Francilienne A 104 direction Marne-la-Vallée, sortie St Thibault des Vignes, Vaires sur-Marne, puis au feu à gauche, rentrer dans Noisiel puis fléchage.
 En voiture depuis l’Est 77 : A4, direction Paris sortie Noisiel, puis Noisiel-Luzard, puis fl échage.

Tarifs

Nuit Curieuse Turkish Délices
SAMEDI 19 JANVIER à partir de 22h30
TARIF PLEIN : 13 € / TARIF GROUPE : 8 €

 Baba Zula sur Arte
 Baba Zula sur la scène belge



À lire aussi