dimanche 29 janvier 2023

La Turquie achève le cinquième barrage-voûte le plus haut du monde avec une centrale hydroélectrique

Publié le | par Hakan | Nombre de visite 634
La Turquie achève le cinquième barrage-voûte le plus haut du monde avec une centrale hydroélectrique

La Direction générale des travaux hydrauliques de l’État - DSI a terminé la centrale hydroélectrique et le barrage voûte de Yusufeli de 558 MW, le cinquième plus élevé de sa catégorie au monde.

La rivière Çoruh, dans le nord-est de la Turquie, remplit actuellement le réservoir du barrage de Yusufeli, qui se trouve à 275 mètres de haut depuis la fondation. Les travaux sur l’un des principaux projets d’infrastructure du gouvernement ont commencé il y a près de dix ans. La structure peut stocker un total de 2,13 milliards de mètres cubes d’eau.

Le barrage voûte, le cinquième plus haut de sa catégorie sur la planète, comprend une centrale hydroélectrique d’une capacité de 558 MW. Il se compose de trois turbines de type Francis, chacune avec une connexion de 180 MW.

Yusufeli renforce les centrales hydroélectriques en aval

Le président Recep Tayyip Erdoğan a affirmé que le système apporterait 5 milliards de TRY (256 millions d’euros au taux de change actuel) en valeur ajoutée à l’économie du pays. Les responsables ont ajouté qu’il répondrait à la demande en électricité de 2,5 millions d’habitants.

La production annuelle prévue de la centrale hydroélectrique de Yusufeli équivaut à la consommation électrique de 2,5 millions de personnes en Turquie

La production annuelle de la centrale hydroélectrique de Yusufeli est estimée à 1,9 TWh. Il doit permettre d’augmenter de 10 % la production des centrales hydroélectriques en aval du bassin lors de sa mise en service.

DSI a transplanté près de 6 000 arbres fruitiers

Le projet, comprenant un campement pour les personnes déplacées, 46 tunnels et 23 ponts et viaducs, a coûté 34 milliards de TRY (1,75 milliard d’euros).

La nouvelle centrale électrique représente 1,7 % de la capacité hydroélectrique installée de la Turquie

La Direction générale des travaux hydrauliques de l’État - DSI, propriété de l’État, qui a réalisé les travaux, a également déplacé 5 844 arbres fruitiers, principalement des oliviers, des mûriers, des noyers et des grenades. De plus, il a planté 77 000 autres arbres.

La centrale électrique représente 1,7 % de la capacité hydroélectrique installée du pays, a déclaré le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Fatih Dönmez. La Turquie possède des centrales hydroélectriques de 750 MW, qui représentent 20 % de la production totale d’électricité. Çoruh est le fleuve le plus rapide de Turquie.

À lire aussi