LA RUSSIE PRÊTE À FACILITER AVEC LA TURQUIE LA CIRCULATION DES MARCHANDISES (...) - Turquie News
jeudi 7 juillet 2022

LA RUSSIE PRÊTE À FACILITER AVEC LA TURQUIE LA CIRCULATION DES MARCHANDISES EN MER NOIR

Publié le | par Engin |

LA RUSSIE PRÊTE À FACILITER AVEC LA TURQUIE LA CIRCULATION DES MARCHANDISES EN MER NOIR

LA RUSSIE PRÊTE À FACILITER AVEC LA TURQUIE LA CIRCULATION DES MARCHANDISES EN MER NOIRE

Lors d’un entretien avec Recep Tayyip Erdogan, Vladimir Poutine a assuré que la Russie "était prête à faciliter le transit maritime sans entraves des marchandises, en coordination avec les partenaires turcs. Cela s’applique également à l’exportation des céréales provenant des ports ukrainiens".

La Russie est prête à travailler avec la Turquie à la libre circulation des marchandises en mer Noire, y compris des céréales provenant d’Ukraine, a déclaré ce lundi le président Vladimir Poutine à son homologue Recep Tayyip Erdogan.

Lors d’un entretien téléphonique, Vladimir Poutine "a souligné que la partie russe était prête à faciliter le transit maritime sans entraves des marchandises, en coordination avec les partenaires turcs. Cela s’applique également à l’exportation des céréales provenant des ports ukrainiens", a indiqué le Kremlin dans un communiqué. La circulation maritime en mer Noire est perturbée depuis le début de l’intervention militaire russe en Ukraine fin février.

L’exportation des céréales ukrainiennes, notamment, est fortement entravée, ce qui a contribué à l’aggravation de l’insécurité alimentaire mondiale, Kiev étant un exportateur agricole majeur. L’Ukraine et les pays occidentaux accusent Moscou de bloquer les ports ukrainiens de la mer Noire, ce que réfutent les responsables russes. Dans ces conditions, l’Ukraine a commencé le mois dernier à exporter des céréales depuis la Roumanie voisine.

Les forces ukrainiennes ont par ailleurs miné les eaux proches de leurs ports afin de contrer toute tentative d’approche par la mer. Certaines mines maritimes ont dérivé jusque dans les eaux turques. La Russie a plusieurs fois dit ces derniers jours qu’elle pourrait aider à surmonter les inquiétudes sur une crise alimentaire en échange de la levée des sanctions déclenchées depuis son offensive en Ukraine.

Vers une escorte navale en Mer noire pour faire sortir le blé d’Ukraine ?
Lors de son entretien avec Recep Tayyip Erdogan, Vladimir Poutine a ainsi réaffirmé que la Russie pouvait "exporter des quantités importantes d’engrais et de produits agricoles si les sanctions antirusses étaient annulées", selon le Kremlin. La Turquie, riveraine comme la Russie de la mer Noire, s’est efforcée de maintenir de bons rapports avec Moscou, tout en vendant des drones militaires à l’Ukraine.


Nombre de visite 154

À lire aussi