L’UEFA enquête sur les chants pro-Poutine lors d’un match de football en (...) - Turquie News
lundi 28 novembre 2022

L’UEFA enquête sur les chants pro-Poutine lors d’un match de football en Turquie

Publié le | par Hakan | Nombre de visite : 252 |
L'UEFA enquête sur les chants pro-Poutine lors d'un match de football en Turquie

Un chant "Vladimir Poutine" a retenti lors d’un match de football de la Ligue des champions à Istanbul entre Fenerbahce et Dynamo Kyiv. L’incident a été largement condamné et fait actuellement l’objet d’une enquête.

L’UEFA a ouvert une enquête disciplinaire contre le club turc de Fenerbahçe après qu’un groupe de supporters ait scandé le nom du président russe Vladimir Poutine lors d’un match de qualification de la Ligue des champions à Istanbul.

Le chant a pu être entendu après que Fenerbahce a concédé un but contre le Dynamo Kyiv lors du match de mercredi contre l’équipe ukrainienne qui a remporté 2-1.

L’instance dirigeante du football européen a ordonné l’enquête jeudi après la "présumée mauvaise conduite" des supporters de Fenerbahçe.

Comment le Dynamo Kyiv a-t-il réagi ?
L’entraîneur-chef du Dynamo, Mircea Lucescu, a refusé d’assister à la conférence de presse obligatoire d’après-match pour protester contre le chant.

"Je ne m’attendais pas à un tel chant", a-t-il déclaré dans un communiqué diffusé aux médias turcs. "C’est dommage."

Une vidéo de l’incident sur les réseaux sociaux a conduit certains utilisateurs à demander que la partie turque soit bannie des compétitions européennes.

Vasyl Bodnar, ambassadeur d’Ukraine à Ankara, a écrit sur Twitter qu’il était attristé par les chants mais a remercié ceux qui se sont opposés aux "actions inappropriées" des fans.

"Le football est un jeu équitable. Le Dynamo Kyiv était plus fort hier", a-t-il déclaré.

Fenerbahçe : les chants pro-Poutine ne reflètent pas les valeurs du club
Fenerbahce a déclaré que les chants lancés par "certains" supporters ne représentaient pas le club, sa position ou ses opinions, ajoutant qu’il s’opposait fermement à la guerre en Ukraine .

Il a cependant ajouté que le chant a duré 20 secondes et a été incité par les célébrations "exagérées" de certains joueurs de Kyiv après le but.

"Quelle que soit la raison, nous, en tant que Fenerbahce Sport Club, rejetons absolument la réaction provenant de certaines parties de nos tribunes", a déclaré le club, ajoutant qu’il était injuste de blâmer tous ses fans ou le club pour un acte qui "ne représente jamais nos valeurs."

Source de plusieurs agences (AP, AFP, Reuters)



À lire aussi