Accueil | Nos rubriques | Europe

L’UE veut des relations de coopération avec la Turquie

mardi 12 janvier 2021 | par Hakan


La visioconférence UE-Turquie au plus haut niveau de samedi a été un pas vers le renouvellement de relations constructives, a déclaré le porte-parole de l’UE

L’Union européenne veut reconstruire une relation constructive avec la Turquie, a déclaré lundi le porte-parole de la Commission européenne.

"Nous sommes intéressés par une relation constructive avec la Turquie basée sur la coopération", a déclaré Peter Stano à la presse lors d’un point de presse quotidien à Bruxelles, la capitale de facto du bloc.

Selon le porte-parole en chef de la politique étrangère, le bloc a travaillé pour cette perspective toute l’année dernière. .

Stano a également expliqué qu’un appel vidéo du week-end sur les relations UE-Turquie faisait partie de l’action menée par l’Union européenne pour transmettre ce message et discuter de la nécessité de prendre des mesures pratiques sur la voie du renouvellement d’une relation constructive.

Samedi, le président turc Recep Tayyip Erdogan, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le chef de la politique étrangère de l’UE Josep Borrell ont eu des entretiens virtuels.

Borrell a qualifié l’appel « d’utile » et a déclaré qu’il était impatient d’accueillir son homologue turc à Bruxelles.

Le ministre des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, devrait se rendre à Bruxelles le 21 janvier.

Le haut diplomate turc s’attend à un "dialogue sincère et axé sur les résultats" de la prochaine visite, a-t-il déclaré dans un tweet en réponse à celui de Borrell.

Après une année de hauts et de bas dans les relations entre la Turquie et l’UE, y compris une poussée de certains États membres pour imposer des sanctions à la Turquie sur des questions bilatérales, les dirigeants turcs ont déclaré espérer des progrès dans les relations cette année et espèrent que l’UE prendra des mesures cette fin.

La Turquie est un candidat officiel à l’adhésion à l’UE depuis 2005, mais les progrès vers son adhésion sont au point mort depuis des années.



Nombre de visite 509