mercredi 30 novembre 2022

COMMUNIQUE DE PRESSE

« L’influence croissante de la Turquie dans le jeu diplomatique et économique mondial au cœur des débats franco-turcs »

Publié le | par Hakan | Nombre de visite : 417 |

3ème édition du séminaire annuel de l’Institut du Bosphore, les 29-30 septembre à Istanbul

Alors que le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan vient d’effectuer une tournée majeure dans les trois pays du « Printemps arabe » - Égypte, Tunisie, Libye -, la Turquie confirme une fois de plus la capacité d’adaptation de sa diplomatie et son ambition à maintenir une influence forte au Moyen-Orient.

La France et la Turquie affichent des ambitions similaires pour la région : soutenir les transitions démocratiques en cours et consolider la stabilité politique et économique de l’espace méditerranéen.

En se positionnant comme une synthèse possible entre démocratie, modernité et traditions, la Turquie joue la carte de « modèle » politique et économique aux yeux du monde arabe en transition. Une stratégie confortée par les performances du parti au pouvoir (AKP) aux dernières élections législatives turques et le dynamisme du monde des affaires turc marqué par une forte croissance économique (8,8% au second trimestre).

A l’échelle mondiale, la crise de la zone euro, les enjeux énergétiques et environnementaux rappellent que les grandes économies de la planète ont toutes un rôle de premier plan à jouer pour renforcer la croissance durable et la stabilité des économies mondiales, tout en poursuivant leurs propres agendas et intérêts nationaux. C’est cette ambition qui marque les efforts des pays du G20 de renforcer la gouvernance mondiale. Ces enjeux sont au cœur des relations France-Turquie, et de la recherche efficace de bénéfices mutuels et réciproques.

Moteur actif de la relation franco-turque, l’Institut du Bosphore consacre son prochain séminaire annuel, les 29-30 septembre à Istanbul, à ce thème central : « L’Europe et la planète G20 : Défis politiques, économiques et environnementaux  ».

Avec la participation exceptionnelle de Zafer Caglayan, Ministre de l’Économie turc, cette troisième édition réunira 80 personnalités françaises et turques des mondes politique, économique, intellectuel et médiatique. Parmi lesquelles : Alexandre Adler, historien et journaliste ; Ziya Akkurt, Président, Akbank ; Pekin Baran, Président-directeur général de Denizcilik SA ; Umit Boyner, Membre du Conseil d’administration de Boyner Holding, Présidente du patronat turc TUSIAD ; Olivier Ferrand, Président de Terra Nova ; Bernard Guetta, Journaliste ; Elisabeth Guigou, Députée française, Ancien Ministre des Affaires européennes, de la Justice, et de l’Emploi ; François Heisbourg, Conseiller spécial du Président de la Fondation pour la Recherche Stratégique ; Gilles Kepel, Politologue, Professeur des Université à l’Institut des études politiques de Paris ; Mustafa Koç, Président, Koç Holding ; Pierre Mariani, Président du Comité de direction, administrateur délégué et membre du Conseil stratégique de DEXIA ; Soli Özel, Professeur de relations internationales, Université Kadir Has ; Hubert Védrine, Ancien Ministre des Affaires étrangères ; Yasar Yakis, Ancien Ministre des Affaires étrangères turc.

Cercle de réflexion franco-turc créé en 2009 à l’initiative de la TUSIAD, l’association des industries et des entreprises de Turquie, l’Institut du Bosphore est une organisation indépendante rassemblant des personnalités françaises et turques de haut niveau et issues d’horizons divers – hommes politiques, entrepreneurs, économistes, experts et intellectuels. L’Institut du Bosphore aborde des sujets géopolitiques, économiques, sociétaux et culturels afin de faciliter la réflexion en commun des Français et des Turcs sur l’Europe et le monde actuel.

Contact média :
Célia Chauffour
+ 33 1 58 47 94 67
celia.chauffour@eurorscg.fr

À lire aussi