lundi 20 septembre 2021
Accueil | Nos rubriques | Actualité

Guide du voyageur à destination de la Turquie – Depuis la France

lundi 7 juin 2021 | par Pakize


Guide du voyageur à destination de la Turquie – Depuis la France

Tout déplacement international - depuis l’étranger vers la France et de France vers l’étranger est strictement encadré jusqu’à nouvel ordre

A chaque passage, le voyageur doit se conformer à trois réglementations différentes qui se cumulent :

  • Le régime de circulation : il définit les motifs dérogatoires de déplacement permettant d’accéder au territoire dans le contexte de la fermeture actuelle des frontières. Ces motifs dérogatoires sont aujourd’hui strictement limités aux seuls motifs impérieux  ;
  • Les mesures de contrôle sanitaire : tests préalables et/ou à l’arrivée, absence de symptômes, absence de statut de cas contact, période d’isolement de sept jours (septaine), etc.
  • Les règles habituelles régissant le droit au séjour : tous les voyageurs étrangers doivent présenter à la frontière un passeport en cours de validité accompagné des documents requis selon leur projet de séjour (en cas de court séjour (moins de 90 jours) : justificatifs de ressources et d’hébergement et visa de court séjour si leur nationalité y est soumise ; en cas de projet d’installation en France : visa de long séjour ; en cas de résidence en France : titre de séjour)
  • La nature de ces mesures pour un voyageur donné dépend concrètement de plusieurs critères :
  • Le voyage se fait en entrée ou en sortie du territoire métropolitain ;
  • État de provenance ou de destination : France ou autre État de l’espace européen, autres États tiers dont le Royaume-Uni ;
  • Nationalité ou pays de résidence du voyageur ;
  • Âge du voyageur (plus ou moins de 11 ans).

Vous trouverez ci-dessous les règles qui vous concernent classées en fonction de votre lieu de destination ou de provenance.

1) Vous souhaitez sortir du territoire national français
Toute sortie du territoire métropolitain est désormais soumise au régime des motifs impérieux, qu’elle concerne un ressortissant français, un ressortissant d’un pays membre de l’espace européen (Union européenne, Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Suisse et Vatican) ou un ressortissant de tout autre État.
La liste indicative des motifs impérieux figure plus bas ci-dessous.
La vérification de l’existence du motif impérieux sera effectuée en France avant le départ. En cas de fausse déclaration ou de motif non valable, l’embarquement sera refusé.
Il est à noter qu’aucun ressortissant étranger souhaitant regagner son pays de résidence ou d’origine ne sera empêché de quitter le territoire français (sans pour autant disposer de garantie de pouvoir y revenir en l’absence de motif impérieux).

2) Vous souhaitez entrer sur le territoire national turc

RÉGLEMENTATION EN VIGUEUR depuis le 1er Juin 2021- TURQUIE

A - Test PCR

Depuis le 1er juin 2021, les dispositions suivantes régissent le franchissement des frontières aériennes, terrestres et maritimes de la Turquie.

  • 1. A l’exception des pays de provenance énumérés ci-après aux points 2 et 3, tous les voyageurs vaccinés depuis au moins 14 jours ou guéris du Covid au cours des six derniers mois sont exemptés de test PCR et de quarantaine s’ils peuvent produire un certificat de vaccination ou de guérison. —> A NOTER toutefois que l’information peine à parvenir jusqu’aux comptoirs d’enregistrements des compagnies aériennes qui vous obligent à la présentation d’un test PCR négatif.

A défaut, ils doivent présenter un test PCR négatif réalisé 72 heures avant l’embarquement ou un test antigénique négatif de moins de 48 heures. —> A NOTER également que ce délai de « 72 heures avant embarquement » est sujet à discussion pour le personnel des compagnies aériennes qui peut décréter d’office qu’il s’agit d’entendre « 72H AVANT LE DEBARQUEMENT » et vous obliger à un autre test, payant afin que, lors de votre débarquement à l’aéroport de destination vous soyez bien dans ce délai de 72 heures…

    • 2. Les voyageurs en provenance du Royaume-Uni, de Singapour, d’Iran et d’Égypte doivent présenter un test PCR négatif réalisé moins de 72 heures avant l’embarquement.
    • 3. Les voyageurs en provenance d’Afghanistan, d’Afrique du Sud, du Bangladesh, Brésil, d’Inde, du Népal, du Pakistan, du Sri Lanka, ou ayant séjourné dans les 14 derniers jours dans ces pays doivent :
        • présenter un test PCR négatif réalisé moins de 72 heures avant l’embarquement ;
        • effectuer, à l’arrivée, une quarantaine de 14 jours dans un lieu désigné par les autorités, dont la fin est conditionnée à un test PCR négatif réalisé le 14ème jour.
  • 4. A l’exception des voyageurs en provenance des pays cités au point 3, les passagers peuvent être soumis, à leur entrée sur le territoire turc, à des tests PCR dont l’application est décidée par le ministère de la Santé en fonction de son appréciation du risque sanitaire.
    Dans l’attente du résultat du test, les voyageurs peuvent poursuivre leur trajet jusqu’à leur destination finale en Turquie.

Si le résultat du test est positif, ils doivent se soumettre à un isolement de 14 jours dans le lieu de leur choix. Cet isolement peut être interrompu en cas de test PCR négatif au 10ème jour. Si un variant est détecté, la fin de la quarantaine est conditionnée à un test négatif réalisé au 14e jour.

  • 5. Exemption de test PCR et de quarantaine pour :
    • les personnels navigants ;
    • les transporteurs maritimes et routiers.

Ces mesures ne s’appliquent pas aux voyageurs en transit en zone internationale dans un aéroport en Turquie.

B - Formulaire du ministère turc de la Santé

Depuis le 15 mars 2021, tous les passagers étrangers et non-résidents en Turquie qui souhaitent entrer en Turquie doivent compléter le formulaire du ministère de la Santé dans les 72 heures qui précèdent leur entrée sur le territoire turc. Ce formulaireest disponible en ligne et un exemplaire devra être présenté à la compagnie de transport (support papier ou support digital).

— > Attention aux dysfonctionnements du site veillez à bien aller jusqu’au bout de la procédure afin d’obtenir votre code

C - Isolement et quarantaine

Des mesures d’isolement et de quarantaine sont appliquées aux personnes identifiées comme cas contact (la durée de constitution d’un contact prolongé, entraînant une obligation d’isolement, est fixée à 10 minutes) ou ayant contracté le virus pendant leur séjour.

Depuis le 1er juin 2021, la mise en quarantaine est de 14 jours pour les cas contacts et peut être écourtée en l’absence de symptômes, et s’ils présentent un test négatif effectué au bout du 10ème jour de quarantaine (et non plus au 7ème jour).
Les personnes vaccinées sont considérées comme susceptibles d’être cas contact pendant les trois mois consécutifs au 14ème jour suivant la seconde dose. Si elles sont cas contact, leur isolement peut être interrompu en cas de test PCR négatif réalisé au 7ème jour.

Les personnes positives à la Covid sont placées à l’isolement pendant une durée de 14 jours à domicile, dans un centre dédié (conditions très spartiates) ou dans un hôtel acceptant de les accueillir (à leurs frais).

Lorsqu’un variant jugé préoccupant est détecté, l’isolement ne peut être inférieur à 14 jours et sa fin est conditionnée à un test PCR négatif. Si le test PCR est positif, l’isolement est prolongé de 20 jours.

D - Transport

  • les ressortissants français sont autorisés à entrer en Turquie par les frontières aériennes, maritimes et terrestres, à l’exception des frontières avec l’Iran. Il est vivement conseillé de vérifier le régime en vigueur dans les autres pays voisins de la Turquie avant d’envisager un franchissement des frontières terrestres ;
  • depuis le 1er décembre 2020, les déplacements interurbains en véhicule personnel sont limités à certains motifs impérieux (soins médicaux, décès de parents, obligations militaires etc.). Ils demeurent possibles en empruntant les transports en commun sous réserve de pouvoir justifier d’une réservation, d’un titre de transport et d’un code HES ;
      • le code HES (cf. infra) est requis pour les transports en commun interurbains ;
      • des contrôles de police (avec caméras thermiques) sont effectués aux frontières administratives des provinces.

3) Vous souhaitez entrer sur le territoire national français

A. Régime de circulation

Seuls les voyageurs disposant d’un motif impérieux sont autorisés à entrer sur le territoire métropolitain.

B. Mesures de contrôle sanitaire

Dispositions actuellement en vigueur

Des mesures renforcées sont mises en place pour les déplacements vers la France depuis plusieurs pays, dont la Turquie :
Tout voyageur, quelle que soit sa nationalité, doit présenter à la compagnie de transport et aux autorités de contrôle à la frontière :

  • Les passagers doivent présenter à l’embarquement, soit le résultat négatif d’un test PCR réalisé moins de 36h avant le vol (départ du premier vol en cas de voyage avec correspondance),
  • Soit le résultat négatif d’un test PCR réalisé moins de 72h avant le vol ET d’un test antigénique (protéine N) négatif réalisé moins de 24h avant le vol
  • un justificatif permettant d’attester l’adresse du domicile ou d’un lieu d’hébergement adapté (hôtel ou assimilé), précisant le cas échéant les modalités d’accès permettant aux agents de contrôle de vérifier le respect de la mesure de quarantaine ou d’isolement, sauf en cas d’isolement dans un lieu d’hébergement mis à disposition par l’administration (des cellules territoriales d’appui à l’isolement ont été mises en place pour accompagner les personnes placées à l’isolement) ou de transit en zone internationale ;
  • une déclaration sur l’honneur attestant :
    • - qu’il ne présente pas de symptôme d’infection à la covid-19,
    • - qu’il n’a pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les quatorze jours précédant le voyage,
    • - pour les voyageurs de plus de onze ans uniquement, qu’il accepte qu’un test ou un examen biologique de dépistage virologique de détection du SARS-CoV-2 puisse être réalisé à son arrivée sur le territoire national.
  • A l’arrivée en France, chaque personne en provenance de Turquie (sauf en cas de transit en Turquie de moins de 24h en zone internationale) fera l’objet d’une mise en quarantaine pour 10 jours, décidée par arrêté préfectoral et accompagnée de restriction des horaires de sortie du lieu d’isolement, sous peine d’amende. Les passagers doivent en outre présenter un justificatif permettant d’attester l’adresse et l’accessibilité pour les agents de contrôle du lieu où ils effectuent leur quarantaine (domicile, hébergement adapté ou hébergement désigné par l’administration).

Les voyageurs concernés doivent en outre s’assurer que leur déplacement correspond à l’un des motifs figurant sur l’attestation de déplacement international disponible sur le site du ministère de l’Intérieur.

DISPOSITIONS APPLICABLES A PARTIR DU 9 JUIN 2021

Le gouvernement français vient d’annoncer de nouvelles modalités concernant les déplacements internationaux vers et depuis la France qui entreront en vigueur à compter du 9 juin 2021.

Un classement des pays en trois zones (pays verts, orange et rouges) est mis en œuvre en fonction d’indicateurs sanitaires assortis de modalités adaptées pour le franchissement des frontières.

La Turquie est classée parmi les pays rouges, c’est-à-dire où la circulation du virus est active :

  • 1/ les déplacements depuis la France vers la Turquie restent possibles pour les personnes ayant un motif impérieux ;
  • 2 / les déplacements vers la France en provenance de Turquie sont également soumis à la justification d’un motif impérieux ET sont assortis des mesures sanitaires suivantes :
    • la présentation à l’embarquement d’un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48h à partir de 11 ans ;
    • la réalisation d’un test antigénique à l’arrivée en France ;
    • l’observation d’une quarantaine de 10 jours à l’arrivée en France, pour les personnes n’ayant pas reçu leurs deux doses d’un vaccin homologué par l’agence européenne du médicament (Pfizer-BioNTech, Moderna ou AstraZeneca) depuis au moins deux semaines ;
    • un auto-isolement de 7 jours pour les personnes en mesure de justifier avoir reçu leurs deux doses d’un vaccin homologué par l’agence européenne du médicament depuis au moins deux semaines ;

C. Admission au séjour

Tous les voyageurs étrangers doivent présenter à la frontière un passeport en cours de validité ainsi que les documents habituellement requis :

  • en cas de court séjour (moins de 90 jours) : justificatifs de ressources et d’hébergement et visa de court séjour si leur nationalité y est soumise ;
  • en cas de projet d’installation en France : visa de long séjour ;
  • en cas de résidence en France : titre de séjour.

Les « motifs impérieux »



Nombre de visite 1224

Sélection d'article