20 mai 2024

71 visites en ce moment

100e anniverssaire de la république de Turquie

Sport

FOOTBALL : ARMENIE-TURQUIE : REMETTRE DE L’ORDRE

Publié le | par Engin | Nombre de visite 147
FOOTBALL : ARMENIE-TURQUIE : REMETTRE DE L'ORDRE

FOOTBALL : ARMENIE-TURQUIE : REMETTRE DE L’ORDRE

L’équipe nationale de Turquie est partie gagner 2-1 en Arménie pour le compte de la phase éliminatoire destinée à attribuer les qualifications pour l’Euro 2024. La victoire mais pas toujours la manière.

Sous les sifflets du public arménien l’hymne turc a résonné à Erevan pour donner le ton aux footballeurs ottomans. Le ton mais pas toujours le tempo tant des discordances sont apparues.

LA TURQUIE VICTORIEUSE AU FINAL

C’est l’information principale à retenir. Une victoire sur un but d’écart malgré la résistance de l’Arménie mais, faut-il le préciser, il s’agit de trois points obtenus à l’extérieur. Une bonne chose de faite avant de se mesurer à la Croatie et au Pays de Galles, dans ce groupe D qui comprend en plus des quatre pays cités la Lettonie.
Néanmoins l’insatisfaction demeure.

ENTRE L’INACCOMPLI ET L’INACHEVE

La satisfaction des points gagnés n’efface pas des incertitudes et conduit vers un sentiment plus proche du soulagement que de la joie lorsque l’on observe la physionomie de la rencontre.

Gardons à l’esprit que c’est l’Arménie qui a ouvert le score, ironiquement sur une action presque anodine du flanc droite de l’attaque des locaux, où Ozan Kabak a trouvé le moyen de dévier la balle dans son propre camp.

C’est avec cette même caractéristique de confusion que ses coéquipiers ont occupé la moitié de terrain adverse en faisant effectuer au ballon des trajectoires de balle de ping-pong. Avec pour issue quand même une égalisation cafouilleuse mais bienvenue de la part d’Orkun Körkçu.
La seconde mi-temps a pallié, si on peut dire ainsi, une première période complètement flottante où seuls Demiral a montré de la vigilance pour créer le lien défense-milieu et son équipe nationale a donc marqué le dernier but du match synonyme de succès grâce à Mohammed Kerem Arkturkoglu très en vue.

DES PENSEES ET DES PREOCCUPATIONS LOGIQUES

Logiquement le sentiment de déséquilibre est manifeste. Avec un 3-5-2 qui a des fuites, compensée quelquefois plus par la rapidité que le replacement des joueurs, on a assisté une piètre prestation de la défense. Quant à la concentration… en plus de cela la coordination a été hasardeuse au milieu et les joueurs offensifs ont été obligés de se débrouiller par eux-mêmes.

Ce premier match qualificatif ne doit pas être oublié. Cenk Tosun, Ozan Kabak et surtout Caglar doivent se remettre impérativement en question.

La Turquie en tant que territoire a tremblé physiquement avec un tremblement de terre de très forte ampleur. Cette fois-ci c’est le Football Turc qui tremble. Les secousses arméniennes de samedi préfigurent-elles un séisme ? A moins que le sélectionneur Kuntz dépassé ne réalise à temps que Kerem et Cengiz Under pourraient être très productifs en étant alignés ensemble dès le coup d’envoi avec le dernier à gauche plus dans l’axe ?

Gianguglielmo /Jean-Guillaume LOZATO, professeur d’italien à L’ENSG et à International Paris School of Business,chargé de cours à l’Université Paris-Est. Auteur de recherches universitaires sur le football italien en tant que phénomène de société.


Lire également
La Turquie réalise une victoire historique à l'Euro

La Turquie réalise une victoire historique à (…)

22 novembre 2023

Larkin et Wilbekin suspendus et condamnés à une amende pour ne pas avoir joué pour la Turquie

Larkin et Wilbekin suspendus et condamnés à (…)

26 août 2023

La Turquie a battu l'Allemagne 3-2 à Berlin

La Turquie a battu l’Allemagne 3-2 à Berlin

18 novembre 2023

[CEV 2023] La Turquie devient Champion d'Europe en battant la Serbie en finale !

[CEV 2023] La Turquie devient Champion (…)

3 septembre 2023