Accueil | Nos rubriques | Actualité

Erdogan : "La Turquie n’a jamais entrepris d’action expansionniste”

mercredi 25 novembre 2020 | par Engin


Erdogan : "La Turquie n’a jamais entrepris d’action expansionniste”

Le président de la République turque Recep Tayyip Erdogan a fait savoir que la Turquie n’a jamais entrepris d’action expansionniste lorsqu’elle s’occupait des problèmes régionaux.

Avec TRT

Le chef d’Etat turc Erdogan s’est exprimé lors de la réunion du groupe parlementaire de l’AK Parti, parti de la Justice et du développement dont il est le leader, à la Grande Assemblée nationale de Turquie.

“En tant que Turquie, nous n’avons jamais entrepris d’action expansionniste lorsque nous nous occupions des problèmes régionaux, lorsque nous exprimions les injustices du système international ou lorsque nous intervenions aux crises. Nous ne convoitons les terres d’aucun pays, nous tentons d’assurer notre propres sécurité nationale”, a assuré le président Erdogan.

Erdogan a fait remarquer que la Turquie a arrêté et expulsé environ 9 mille combattants étrangers jusqu’à maintenant.

"Nous avons en outre empêché l’entrée d’environ 100 mille personnes dans notre pays, a-t-il ajouté. […] Certains pays [...] n’ont pas pu empêcher que ces personnes ne commettent des attaques. Ils ont, en plus de cela, essayé d’accuser l’Islam et les musulmans pour ces attaques."

Le chef d’Etat turc Erdogan s’est également attardé concernant la perquisition illégale effectuée contre le navire turc en Méditerranée dans le cadre de l’opération Irini.

Il a fait savoir que malgré l’approche avec sang froid de la Turquie et malgré toutes les provocations de la Grèce et du secteur chypriote grec en Méditerranée orientale, une attaque a été lancé contre un navire turque.

“Cela n’a pas de place dans le droit international”, a-t-il martelé.

Il a rappelé que la Turquie a contribué à mettre un terme à l’injustice qui perdure depuis 30 ans dans le Haut-Karabakh.

“Grâce au soutien de notre pays, l’occupation arménienne a pris fin dans le Haut-Karabakh qui est une terre azerbaïdjanaise, et pour la première fois les espoirs pour une solution permanente ont été constitués. La Turquie, l’Azerbaïdjan et la Russie seront la garantie de la paix dans la région. Nous avons assuré que justice soit faite bien que cela ait eu lieu avec 30 ans ans de retard. Le drapeau azerbaïdjanais flotte dans le Haut-Karabakh”, a-t-il assure.