𝗟𝗜𝗕𝗘𝗥𝗧𝗘́ - 𝟭𝟵 𝗠𝗔𝗜 - Turquie News
jeudi 7 juillet 2022

𝗟𝗜𝗕𝗘𝗥𝗧𝗘́ - 𝟭𝟵 𝗠𝗔𝗜

Publié le | par Engin, Özcan Türk (Facebook) |

𝗟𝗜𝗕𝗘𝗥𝗧𝗘́ - 𝟭𝟵 𝗠𝗔𝗜

𝗟𝗜𝗕𝗘𝗥𝗧𝗘́ - 𝟭𝟵 𝗠𝗔𝗜
« Sur mes cahiers d’écolier
Sur mon pupitre et les arbres
Sur le sable sur la neige
J’écris ton nom
Sur toutes les pages lues
Sur toutes les pages blanches
Pierre sang papier ou cendre
J’écris ton nom »
𝗣𝗮𝘂𝗹 𝗘𝗹𝘂𝗮𝗿𝗱
#19Mayıs1919 #Atatürk
Cem Kahyaoglu


19 mai 1919 : LE JOUR OÙ LES TURCS ONT DIT NON À L’OPPRESSION !
Au lendemain de la 1ère Guerre mondiale, l’Empire ottoman, avec sa défaite aux côtés des empires allemand et austro-hongrois, tombe de Charybde en Scylla avec l’occupation de l’ennemi qui compose la Triple-Entente, dont la France et l’Angleterre.
Le sultan Vahdettin (Mehmet VI) n’est plus que l’ombre de lui-même, et accepte même l’infâme traité de Sèvres qui signe purement et simplement l’effacement des Turcs.
Pourtant, dans cet effroyable drame national, un homme va parvenir à cristalliser et canaliser la révolte intime du peuple turc. C’est le même héros qui a repoussé 6 pays belligérants lors de la bataille des Dardanelles (Çanakkale savaşı) 4 ans plus tôt. Les Turcs le portent dans leur cœur et le nomment avec fierté : « Mustafa Kemal Pasha », le victorieux.
Ses frères d’armes se souviennent de l’énergie qu’il leur a insufflée à son arrivée à Istanbul, en 1918, à la gare de Haydarpaşa où il déclare : « Ils repartiront comme ils sont arrivés » en voyant les innombrables bâtiments de guerre ennemis qui avaient jeté l’ancre dans les eaux du Bosphore.
En fin stratège, Mustafa Kemal s’embarque dans le « Bandırma », le bateau qui va l’emmener à Samsun, où il renoncera à sa mission officielle d’inspecteur général pour s’investir dans l’organisation de la résistance et débuter la Guerre de libération (Kurtuluş Savaşı).
Les forces kémalistes parviennent à repousser les Alliés, à annuler le traité de Sèvres et à le remplacer par le traité de Lausanne, signé en juillet 1923. La victoire du peuple turc aboutit à la proclamation de la République de Turquie le 29 octobre 1923.
Mustafa Kemal Atatürk a dédié cette journée à la jeunesse car c’est elle qui symbolise l’avenir et doit gagner d’autres victoires. Son nom officiel est : « 19 mai : fête de la Jeunesse, des Sports et de la commémoration d’Atatürk ».
En ce jour, mes pensées émues vont naturellement au peuple turc qui a refusé l’occupation et a su faire corps avec son héros national, Mustafa Kemal pour sauver la patrie.
Le seul mot d’ordre des combattants turcs a été « 𝐋𝐈𝐁𝐄𝐑𝐓𝐄́ » comme le poème de Paul Eluard qui a écrit son ode en 1942 face à l’occupation allemande pendant la Seconde Guerre mondiale.
« 𝑳𝒊𝒃𝒆𝒓𝒕𝒆́, 𝒍𝒊𝒃𝒆𝒓𝒕𝒆́ 𝒄𝒉𝒆́𝒓𝒊𝒆 ! », Pierre Mendès-France


Nombre de visite 67

À lire aussi