Code idéologique du PKK et les divers livres
dimanche 24 septembre 2023

UNICEF et le SAP visitent une école dans le cadre du programme de développement des compétences en Turquie

Plus d’un million d’adolescents, dont la moitié sont des filles, dans 822 écoles à travers la Turquie ont bénéficié de ce programme de compétences innovant.

Publié le | par Hakan | Nombre de visite 182
UNICEF et le SAP visitent une école dans le cadre du programme de développement des compétences en Turquie

Aujourd’hui, Ass. Dr. Osman Sezgin, Vice-ministre de l’Éducation nationale, Mme Regina De Dominicis, Représentante de l’UNICEF en Turquie, Mme Alexandra van der Ploeg, Responsable mondiale de la responsabilité sociale des entreprises pour SAP et M. Halil İbrahim Topçu, Directeur général, Secondaire Le directeur général de l’éducation du ministère de l’Éducation nationale a visité un espace d’apprentissage des sciences (SLS) au lycée Şehit Okan Altıparmak Anadolu Lisesi à Istanbul.

Il s’agit de l’un des nombreux espaces d’apprentissage innovants en milieu scolaire qui ont été soutenus par ce partenariat tripartite pour promouvoir « l’apprentissage par la pratique » dans des laboratoires spécialement équipés. Les élèves et les enseignants ont partagé leur appréciation pour cette méthode d’apprentissage innovante, centrée sur les adolescents, qui suscite des intérêts et des compétences au-delà de ce que l’on pense dans les salles de classe par le biais de programmes d’études réguliers.

Grâce à ce partenariat, plus d’un million d’élèves dans 822 écoles, dont la moitié sont des filles, ont bénéficié d’un engagement plus profond dans le design, les sciences et les arts. Le programme a également renforcé la capacité de 488 coordonnateurs provinciaux et de 32 000 enseignants de 81 provinces dans 763 écoles secondaires supérieures à fournir un soutien pédagogique innovant et engageant sur le renforcement des compétences.

« Je veux devenir ingénieur en informatique ou ingénieur logiciel. Étudier en laboratoire a amélioré mon intérêt pour les cours et l’apprentissage. Parce qu’au labo on apprend mieux, on peut aussi mieux observer les détails techniques. C’est passionnant ! a déclaré Serdar, un étudiant qui fréquente le laboratoire visité.

« Avant, nous faisions des cours en classe. Nous avions l’habitude de tout voir sur le tableau blanc. Bien sûr, nous avons toujours compris d’une manière ou d’une autre, mais nous n’avons jamais eu la chance d’essayer et d’échouer. Expérimenter avec mes amis, contribue à notre apprentissage. Nous étudions ensemble en nous entraidant affirme Ebrar, un élève de 11e année. Elle a ajouté qu’avec cette expérience, elle a également découvert le cheminement de carrière qu’elle entend poursuivre.

« Pour faire face aux crises mondiales actuelles de l’apprentissage, les systèmes éducatifs doivent s’adapter aux compétences changeantes dont le marché a besoin, rendant l’apprentissage plus centré sur l’étudiant, dynamique, inclusif et collaboratif, laissant un espace pour nourrir la curiosité, la pensée critique et la créativité. L’UNICEF est très satisfait du partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale et SAP, car ce projet est un exemple puissant de l’impact que cette adaptation peut avoir sur la vie de tant de jeunes, a déclaré Regina De Dominicis, représentante de l’UNICEF en Turquie lors de la visite. .

Assoc. Le professeur Osman Sezgin, vice-ministre de l’Éducation nationale, a remercié l’UNICEF et SAP pour leur contribution à l’éducation dans le pays. Notant qu’il y a un plan intellectuel et une philosophie dans chaque travail accompli, Sezgin a déclaré : "Tout ce qui est juste, à la fois en nous-mêmes et dans l’univers, nous est confié. Prêter attention à cela est en faveur de l’humanité. Afin d’utiliser, il faut assurer sa pérennité.

S’exprimant lors de la conférence de presse, Alexander van der Ploeg, responsable mondial de la responsabilité sociale des entreprises chez SAP, a déclaré : « Chez SAP, nous pensons qu’investir dans l’éducation des jeunes est un besoin fondamental pour une économie et une société plus équitables et inclusives. En collaboration avec le ministère de l’Éducation nationale et l’UNICEF Türkiye, nous soutenons la création d’un monde juste où chaque jeune peut accéder aux compétences, à l’éducation et aux opportunités. Avec ce projet, nous visons à créer des opportunités dans l’innovation, la création d’emplois et l’entrepreneuriat, qui sont d’une importance cruciale pour les jeunes en Turquie. Nous sommes fiers de cette collaboration qui aidera les jeunes à découvrir leur potentiel qui façonnera notre avenir.

Source : UNICEF