Turquie/Voile : 3ème édition de la CAP ISTANBUL - Turquie News
mercredi 17 août 2022

Turquie/Voile : 3ème édition de la CAP ISTANBUL

Publié le | par TN-pige | Nombre de visite : 898 |
Turquie/Voile : 3ème édition de la CAP ISTANBUL

L’émergence de cette grande course de référence en Méditerannée, couronnée par un franc succès en 2007, plébiscitée par les coureurs, leurs partenaires, et la presse s’inscrit jusqu’en 2012 dans le calendrier officiel de la classe Figaro Bénéteau, l’étape incontournable dans la carrière professionnelle des navigateurs en solitaire de haut niveau.

L’épreuve Finale du Championnat de France de Course au Large en Solitaire 2008

Chaque année la Cap Istanbul, a pour volonté de développer cette épreuve sur la durée, avec des parcours sportifs toujours plus inattendus, entrecoupés d’escales de rêve pour faire découvrir la Turquie ainsi que les autres merveilles de la Méditerranée.

Ainsi Cap Istanbul valorise et encourage - sur fond de course à la voile - les liens économiques et culturels entre les deux pays.

Tout au long de ces 1660 milles nautique, Cap Istanbul propose aux concurrents une aventure maritime à armes égales. Les figaristes, doivent illustrer leurs compétences, dynamisme et ténacité aux travers de nombreux choix tactiques et stratégiques.

 Durée de la course : 3 semaines.
 Epreuve courue en solitaire.
 Montant global des dotations et primes accordées aux skippeurs : 150 000 euros
 Retour en cargo entièrement pris en charge par Olay Nautic pour les 30 premiers inscrits

Protégeons ensemble notre mer Méditerranée

Le projet pédagogique de la Cap Istanbul existe depuis deux ans et cette année et pour sa troisième édition, le projet prend une nouvelle dimension. Une course majeure de voile en Méditerranée, telle que la Cap Istanbul, est un vecteur de communication valorisant la protection de l’environnement. La médiatisation de cet événement permettra de sensibiliser les jeunes et le grand public sur la situation écologique de la Méditerranée.

Retombées médiatiques de l’édition 2007 France-Turquie

 + de 7 heures de diffusion télévisisée
 + de 340 articles dans les journaux et revues divers
 + de 220 entrées sur les sites internets
 + de 700 000 visiteurs sur le site officiel
 + de 120 affiches publiques dans la ville de départ
 + de 200 affiches publiques dans la ville d’arrivée

Avec des partenaires médiatiques prestigieux, la Cap Istanbul offre une visibilité optimale en France, en Turquie, et dans le reste de l’Europe avec un suivi internet et une cartographie qui permettent de suivre la course en temps réel.

Cet événement sportif animé par la passion, par un courage et un dynamisme à toute épreuve, dans le plus grand respect de "DAME NATURE” et de la "REINE MER”, a su et saura enthousiasmer les foules. car ce long parcours côtier reste avant tout une belle aventure sportive, humaine ,culturelle, et respectueuse de l’environnement.

Un succès sportif plébiscité par les coureurs

Servane Escoffier :
« Nous avons vécu des moments de mer inoubliables et je suis sûre qu’on en reparlera toujours dans dix ans... »

Nicolas Bérenger :
« C’est probablement le plus beau parcours que l’on puisse nous proposer : une alternance de paysages extraordinaires et tous différents. Au-delà de l’aspect découverte, la difficulté sportive du programme et du plateau donne à cette course une dimension supérieure. »

Eric Drouglazet :
« Mon plus grand souvenir sur cette édition : tous les paysages. On a navigué dans des coins qu’on a peu l’habitude de côtoyer. Les îles grecques, les Dardanelles, cette course est vraiment magnifique. Il y a en plus de la compétition, ce côté aventure... Je souhaite vraiment revenir l’année prochaine. En tout cas, c’est sûr, on passera le mot à nos petits camarades de jeu. »

Kito de Pavant :
Kito de Pavant l’appelle « Merlin l’enchanteur » - lorsqu’il parle de Cumali Varer - et le remercie vivement d’avoir initié et organisé cette course. « Une des plus belles épreuves que j’ai disputées jusqu’ici », dixit cette grande figure du circuit Figaro Bénéteau qui s’apprête à naviguer sur d’autres flots, en 60 pieds Open à bord de Groupe Bel.

Yannick Bestaven :
« Le niveau sportif était très élevé. Tout le monde navigue très bien, donc tout s’est joué sur des détails car le niveau était très homogène. En tout cas, on ne regrette pas notre 7ème place au général. Les escales étaient magnifiques. L’accueil des populations locales extraordinaire, notamment à Foça et Bozcaada. Ca laisse forcément des souvenirs impérissables ! »

Quelques témoignages de sponsors

Murat Yalçıntaş / Président de Chambre de Commerce d’Istanbul :
« Cap Istanbul est une organisation qui permet aux personnes de découvrir leur côté aventurier tout en renforçant l’amitié entre les pays. Les skippers voguent de Marseille à Istanbul afin aussi de renforcer leurs relations avec les pays. Passionné de mer, j’étais trés enthousiaste en regardant la course et ai vraiment apprécié. Je suis d’ailleurs fier de soutenir une telle organisation. »

Groupe Céléos
« La voile perçue comme un vecteur privilégié de la communication, requiert l’excellence humaine, le dépassement de soi, la solidarité et la technique pour évoluer avec les éléments naturels : innover et anticiper. »

TEB :
« Les domaines bancaire et vélique se resssemblent dans l’importance stratégique et tactique des décisions déterminantes dans la voie de la réussite. Nous sommes fiers du succès remporté par notre équipe. »



À lire aussi