lundi 30 janvier 2023

Turquie : Il grandit au milieu des chiens Kangal à Sivas

Publié le | par Engin | Nombre de visite 703
Turquie : Il grandit au milieu des chiens Kangal à Sivas

Huseyin Yildiz, 52 ans, gérant de la ferme de dressage et de reproduction des chiens Kangal à Sivas, race particulière d’Anatolie reconnue mondialement pour ses impressionnantes caractéristiques, élève son fils de quatre ans au milieu des Kangal

Le petit garçon Muhammet Ali Yildiz
Muhammet Ali Yildiz

Le petit garçon, Muhammet Ali Yildiz, vit avec ses parents dans leur élevage qui se trouve à 10 km de la ville de Sivas, à 1600 mètres d’altitude.

Les chiens Kangal à Sivas
Les chiens Kangal à Sivas, race particulière d’Anatolie reconnue mondialement pour ses impressionnantes caractéristiques

Le père d’Ali, Huseyin Yildiz, est surnommé "l’Homme des montagnes" depuis qu’on lui a donné ce nom lors d’un reportage préparé par une chaîne locale.

Le petit garçon adore passer du temps avec les Kangal connus pour leur taille, leur force, leur courage, leur intelligence et leur fidélité à leurs maîtres et à leurs devoirs.

Les chiens Kangal à Sivas
Les chiens Kangal à Sivas

"Ils sont mes amis, raconte le petit Ali. J’aime surtout les chiots Kaya et Ruzgar, je les nourris parfois au lait."

Son père, interrogé par l’Agence Anadolu (AA), explique qu’Ali vit dans la ferme depuis pratiquement sa naissance.

"Il passe une grande partie de sa journée avec les chiens, mais aussi avec les chats et les poules", explique-t-il, soulignant l’importance d’élever les enfants dans un milieu naturel, loin d’internet, de la télévision et du monde digital.

Kangal à Sivas
Kangal à Sivas

"Le matin, Ali se réveille avec le sens des responsabilités. Il sait qu’il faut ramasser les œufs des poules et qu’il faut les nourrir. Il exprime son amour envers les chiens, il se promène avec eux. Il devient plus vite mature avec ces responsabilités. Il s’efforce de m’observer quand je m’occupe des chiens. C’est comme une thérapie, physique et mentale. Les chiens lui ont appris à se promener et à rester en bonne santé", se félicite-t-il.

Huseyin Yildiz assure que l’amour des animaux sculpte le caractère d’un enfant et invite les parents à faire grandir leurs enfants au milieu d’animaux.



À lire aussi