Accueil | Nos rubriques | Sport

LOSC : tout le monde s’incline devant le héros Burak Yilmaz

lundi 26 avril 2021 | par Engin


LOSC : tout le monde s’incline devant le héros Burak Yilmaz

Du jeu et des buts. Voici comment résumer en quelques mots la rencontre opposant l’Olympique Lyonnais au LOSC dimanche soir au Groupama Stadium.

En effet, le match a tenu toutes ses promesses avec un scénario fou. Menés 2 à 0 après 35 minutes de jeu, les Nordistes ont finalement totalement renversé la partie.
Pour cela, ils ont pu compter sur un Burak Yilmaz des très grands soirs. En effet, le Turc, est arrivé l’été dernier en provenance de Besiktas pour apporter de l’expérience et ses buts après le départ de Loïc Rémy.

Deux buts et une passe décisive
Et le natif d’Antalya amène ce qu’on attendait de lui. Dimanche soir face aux Gones, il a totalement répondu présent alors que son équipe était menée 2 à 0 à la 35ème minute. Il a tout d’abord réduit le score avant la mi-temps d’un superbe coup franc (2-1, 45e+1). Puis au retour des vestiaires, il a continué d’apporter sa fougue tout en embêtant la défense lyonnaise. A la 60e, il profitait d’une mauvaise passe en retrait de Lucas Paqueta pour récupérer le ballon et servir ensuite Jonathan David qui doublait la mise (2-2).

Enfin le footballeur âgé de 35 ans a terminé son incroyable soirée avec un nouveau duel gagné face à Anthony Lopes (2-3, 85e). Un but, d’un ballon piqué, qui valait très cher. En plus d’offrir la victoire aux siens, il permettait de reprendre la première place du classement tout en écartant un concurrent direct.
Un match réussi de la part de Burak Yilmaz qui a soigné ses statistiques au passage, avec désormais 13 réalisations et 6 assistes toutes compétitions confondues. Auteur d’une prestation XXL, le Turc, élu homme du match par la Rédaction FM avec la note de 9, a été encensé.

Yilmaz a mis tout le monde d’accord
Son entraîneur Christophe Galtier l’a félicité. « Burak fait partie des joueurs qui sont habitués à gagner des titres, en Turquie. Il est passé par de grands clubs, on le voit dans toute la préparation. Il est focus sur la compétition. Il a été l’une des locomotives de ce match. Il a été décisif. Je regarde tout ce qu’il se passe à Paris, Monaco et Lyon. Et ce sont les joueurs de devant qui font la différence. Ce sont les joueurs de devant qui ont fait la différence chez nous ce soir ».

Dans le camp adverse aussi on s’est incliné devant Yilmaz. Présent en conférence de presse, Claude Fichaux, l’adjoint de Rudi Garcia, a confié : « ce n’est pas une surprise. C’est un joueur qui n’est pas un lapin de 15 jours, ça fait 15 ans qu’il joue à ce niveau. Il est en France depuis un an et on voit ce qu’il est capable de faire ». Pour Marcelo, le coup franc du Turc a été le tournant du match. « A mon avis, oui. Son coup franc a été bien frappé. On ne pouvait rien faire. C’était un moment crucial (...) Je le connais bien (ils se sont croisés à Besiktas). C’est un joueur qui marque quand il en a l’opportunité. On lui a donné l’opportunité ». Et Burak Yilmaz ne s’est pas fait prier pour les transformer !