Les pourparlers sur les candidatures nordiques à l’OTAN se poursuivent - Turquie News
Sunday 2 October 2022

Les pourparlers sur les candidatures nordiques à l’OTAN se poursuivent

Les pourparlers sur les candidatures nordiques à l’OTAN se poursuivent

Publié le | by Deniz | Nombre de visite : 131 |
Les pourparlers sur les candidatures nordiques à l'OTAN se poursuivent

TRTworld

La Turquie a déclaré qu’elle ne considérait pas le sommet de l’OTAN de la semaine prochaine comme une échéance finale pour résoudre ses objections à l’adhésion de la Finlande et de la Suède à l’alliance de défense occidentale.

Les commentaires du porte-parole présidentiel de Türkiye, Ibrahim Kalin, faisaient suite à une série de pourparlers urgents à Bruxelles qui, espéraient les dirigeants de l’OTAN, ouvriraient la voie à l’approbation formelle des États nordiques de rejoindre le bloc lors du sommet de Madrid.

Kalin a déclaré que Türkiye s’attend à ce que la Suède prenne des mesures concrètes contre les activités du groupe terroriste PKK/YPG, ajoutant que les autorités suédoises ont fait des déclarations dans ce sens.

"L’existence d’organisations terroristes doit cesser dans ces pays. C’est ce que nous attendons de la Finlande et de la Suède."

Ankara a également appelé la Suède et la Finlande à empêcher toute collecte de fonds par le PKK et leur recrutement de nouveaux membres pour le groupe terroriste, ainsi que leurs activités et leur propagande contre la Turquie, a-t-il ajouté.

Ankara a également exigé que les deux pays lèvent leur gel des armes sur la Turquie.

Kalin n’a signalé aucune percée lors des pourparlers de Bruxelles.

"Le sommet de l’OTAN à Madrid n’est pas la date limite, donc nos négociations vont se poursuivre", a déclaré Kalin aux journalistes.

Le chef de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a qualifié la réunion de "constructive" tout en concédant que les préoccupations "légitimes" de Türkiye n’avaient toujours pas été pleinement prises en compte.

"La Turquie a des préoccupations légitimes en matière de sécurité concernant le terrorisme auxquelles nous devons répondre", a déclaré Stoltenberg.

"Nous poursuivrons donc nos discussions sur les demandes d’adhésion de la Finlande et de la Suède à l’OTAN, et j’ai hâte de trouver une voie à suivre dès que possible."

Kalin et le vice-ministre turc des Affaires étrangères, Sedat Onal, se sont rendus dimanche à Bruxelles pour des entretiens sur les demandes d’adhésion de la Finlande et de la Suède à l’OTAN.

Le sommet des dirigeants de l’OTAN se tiendra les 29 et 30 juin à Madrid.



À lire aussi