dimanche 28 novembre 2021
Accueil | Nos rubriques | International

La Turquie exprime sa colère contre l’expulsion par les États-Unis d’un Arménien à l’origine du meurtre d’un diplomate en 1982

dimanche 31 octobre 2021 | par Hakan



La Turquie exprime sa colère contre l'expulsion par les États-Unis d'un Arménien à l'origine du meurtre d'un diplomate en 1982

Le ministère turc des Affaires étrangères a condamné samedi les États-Unis pour avoir autorisé un assassin arméno-américain à l’origine du meurtre du consul turc en 1982 à quitter le pays.

"Nous considérons cette décision concernant le terroriste susmentionné comme une grave erreur et une concession au terrorisme et nous la condamnons une fois de plus", a déclaré Tanju Bilgiç, porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères, dans une déclaration écrite.

L’assassin, Hampig ’Harry’ Sassounian, a assassiné le consul général de Turquie à Los Angeles Kemal Arıkan le 28 janvier 1982. Ce jour-là, Sassounian et un complice, Krikor Saliba, ont abattu Arıkan à un feu rouge à Los Angeles avant d’être arrêtés et condamnés à la réclusion à perpétuité.

En 2002, un tribunal de Los Angeles a autorisé Sassounian à bénéficier d’une libération conditionnelle, mais celle-ci a été refusée à plusieurs reprises jusqu’à ce qu’elle soit finalement accordée en 2021. Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a déploré la décision du tribunal d’autoriser Sassounian à se libérer et le ministère turc des Affaires étrangères a critiqué le mouvement.

Les médias arméniens rapportent que Sassounian est arrivé en Arménie. Mais on ne sait toujours pas si les États-Unis ont expulsé Sassounian.

Dans un message adressé hier soir au peuple arménien, Hampig Sassounian a annoncé :
« Cher compatriotes, avec une grande joie je vous écrits depuis l’Arménie. Après près de 40 ans j’ai l’honneur d’être sur le sol de l’Arménie, de boire l’eau d’Arménie et de respirer son air je me sens dans un environnement familial... Finalement je suis à la maison ».

À lire aussi