EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Actualité > La délégation parlementaire française prend (...)

La délégation parlementaire française prend connaissance des traces du fascisme arménien à Gandja


Ecrit par Engin, 2020-11-14 00:31:47


La délégation parlementaire française prend connaissance des traces du fascisme arménien à Gandja

La délégation de l’Assemblée nationale française, en visite en Azerbaïdjan, s’est rendue à Gandja vendredi 13 novembre.

Les membres de la délégation française ont pris connaissance des traces des crimes causés par les attaques à la roquette des forces armées arméniennes dans la partie centrale de la ville de Gandja, deuxième ville de l’Azerbaïdjan et située très loin du front.

La délégation française a été accompagnée par Soltan Mammadov, chef du groupe de travail sur les relations interparlementaires Azerbaïdjan-France, d’autres membres du Milli Medjlis et personnalités officielles.

Les membres de la délégation ont été informés qu’enfreignant brutalement les normes et principes du droit international, les Conventions de Genève de 1949 et leurs Protocoles additionnels ainsi que les termes de l’accord de cessez-le-feu, négocié avec insistance de la partie arménienne, les forces armées arméniennes avaient délibérément pris pour cible la population civile de l’Azerbaïdjan et tiré sur des localités azerbaïdjanaises.
Ayant subi une défaite écrasante sur le champ de bataille, les forces armées arméniennes ont pris pour cible les villes et villages environnants, ainsi que les localités et les biens civils situés loin de la ligne de front.
Les 11 et 17 octobre, Gandja, deuxième ville de l’Azerbaïdjan, a été attaquée avec des missiles balistiques en provenance du territoire arménien. À la suite des attaques à la roquette contre la ville endormie pendant la nuit, une trentaine de civils, dont 1 nouveau-né, 5 enfants et 10 femmes, ont été tués et plus de 90 personnes ont été blessées.

La délégation française a déposé des fleurs autour des maisons détruites en signe de respect pour la mémoire des civils tués pendant la terreur arménienne.

La délégation française comprend
Jérôme Lambert, vice-président du groupe d’amitié avec l’Azerbaïdjan au parlement français,
Michel Vialay, vice-président du groupe d’amitié avec l’Azerbaïdjan à l’Assemblée nationale,
Jean-Luc Reitzer, secrétaire du groupe d’amitié avec l’Azerbaïdjan à l’Assemblée nationale.

Mot-clé :
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank