EXPO TURQUIE : En route vers Izmir 2020 - Turquie News
mercredi 18 mai 2022

EXPO TURQUIE : En route vers Izmir 2020

Publié le |

EXPO TURQUIE : En route vers Izmir 2020

La 56ème édition de l’EXPO aura lieu en 2015 à Milan. La Turquie a posé sa candidature pour la réalisation à Izmir, perle de l’Egée, de l’EXPO 2020, salon auquel elle accorde beaucoup d’importance car la Turquie n’a jamais accueilli ce salon jusqu’à présent bien qu’elle ait participé à toutes les EXPO organisées par le Bureau international des expositions (BIE) qui regroupe 167 pays membres adhérents. Pourtant, Izmir est la ville idéale pour cela, avec sa position tout à l’ouest de l’Orient et tout à l’est de l’Occident, à 3 heures de vol d’une géographie englobant une population d’un 1,5 milliards d’habitants. Ayant abrité diverses cultures et religions durant son passé de 8.500 ans, Izmir est un parfait modèle de paix sociale.

Candidate pour l’EXPO 2020, Izmir a réalisé en décembre 2011 sa première présentation au Conseil général du BIE dans le bâtiment de l’OCDE, à Paris, en France. Lors de son discours tenu au début de cette présentation, le ministre des Transports, des Affaires maritimes et de la Communication et député d’Izmir, Binali Yıldırım, a rappelé que le thème de candidature d’Izmir était « Nouvelles voies pour un monde meilleur – Santé pour tous » et a poursuivi en ces termes :

« Cela signifie la réalisation aux plus hautes normes des services de santé et d’infrastructure dont a besoin l’humanité, c’est-à-dire mettre en avant les deux services fondamentaux nécessaires pour la vie. Dans ce sens, ce n’est pas une coïncidence si Izmir a été sélectionnée avec ce thème ; car Izmir est une ville européenne très importante où, durant des siècles, diverses civilisations se sont unifiées, et où différentes religions et cultures ont vécu en toute amitié et fraternité. Une autre caractéristique importante d’Izmir, le point le plus à l’ouest de la Turquie, sa porte s’ouvrant sur le monde, ville culturelle, commerciale et maritime, est le fait qu’elle soit la ville où la médecine a été pratiquée pour la première fois. Ephèse, lieu de pèlerinage important pour les Chrétiens, se trouve dans la sous-préfecture Selçuk d’Izmir ».

Au préalable du vote qui aura lieu le 27 novembre à Paris, Izmir a accueilli le mois dernier la délégation du BIE. Le ministre de la Santé Mehmet Müezzinoğlu qui a pris la parole lors de cette réunion a indiqué que la Turquie accordait de l’importance à la résolution des problèmes mondiaux dans plusieurs domaines, y compris celui de la santé et à la coopération avec la communauté internationale. Le ministre Müezzinoğlu a souligné que la Turquie menait une lutte globale avec pour slogan « Santé pour tous, santé partout, santé dans toutes les politiques » en raison du risque sanitaire qui apparait ces dernières années dans le monde entier.

Berceau des civilisations, Izmir sera en lice le 27 novembre à Paris pour le vote par les membres du BIE avec ses trois autres adversaires (Sao Paulo du Brésil, Iekaterinbourg de Russie et Dubaï des Emirats arabes unis). La victoire d’Izmir sera décrochée grâce aux habitants d’Izmir âgés de 7 à 70 ans et grâce aux jeunes et aux personnes âgées, aux employés et aux étudiants, aux commerçants et aux industriels, aux représentants du secteur privé ou public de toute la Turquie...

Source : www.expoizmir.org.tr et les sites internet des journaux locaux d’Izmir.


Nombre de visite 312

À lire aussi