samedi 10 décembre 2022

Encore un "NON A LA PAIX" du président chypriote grec !

Publié le | Nombre de visite : 256 |
Encore un "NON A LA PAIX" du président chypriote grec !

Le gouvernement chypriote grec a rejeté mercredi une proposition de la part du gouvernement turc de tenir une conférence à cinq sous la supervision de l’ONU visant à discuter d’une solution du problème de Chypre.

La proposition est la même que celle de 2003 rejetée par 74% des électeurs grecs chypriotes, a noté le président chypriote, Dimitris Christofias.

Il a fait ces commentaires sur une proposition du Premier ministre turc, Tayyip Erdogan, au secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, au cours d’une réunion tenue mardi dernier à Rome, pour appeler à une conférence regroupant la Turquie, la Grèce, la Grande-Bretagne et les communautés grecque et turque.

Les trois pays sont garants de Chypre dans le cadre d’un accord signé en 1960 qui a conduit à l’indépendance de Chypre vis-à-vis du régime colonial britannique. La Turquie a envoyé ses troupes à Chypre et a occupé sa partie nord en 1974 suite à un coup d’Etat inspiré par la junte militaire grecque.

Le président chypriote grec Christofias a accusé la Turquie d’avoir l’intention de se faire de la publicité au lieu d’oeuvrer à une solution du problème chypriote.

"La Turquie a joué au jeu de la publicité tout en prétendant chercher des solutions et faire des propositions, et en même temps les responsables turcs m’accusent de faire obstruction à une solution du problème chypriote", a-t-il souligné.

Une telle conférence signifie la rétrogradation de la République de Chypre et ne peut pas être acceptée, a ajouté le président chypriote grec.

Les Grecs et Turcs chypriotes participent aux négociations pour parvenir à une solution au problème chypriote.



À lire aussi