jeudi 8 décembre 2022

DES FRANÇAIS SE MOBILISENT CONTRE LE PROJET DE RÉSOLUTION CONTRE L’AZERBAÏDJAN AU SÉNAT :

Publié le | par Engin | Nombre de visite : 182 |
DES FRANÇAIS SE MOBILISENT CONTRE LE PROJET DE RÉSOLUTION CONTRE L'AZERBAÏDJAN AU SÉNAT :

DES FRANÇAIS SE MOBILISENT CONTRE LE PROJET DE RÉSOLUTION CONTRE L’AZERBAÏDJAN AU SÉNAT :

Avec Paris / La Gazette

Certains sénateurs, poussés par le puissant lobby arménien en France, prévoient de faire voter une résolution hostile à l’Azerbaïdjan le 15 novembre 2022. Cyril Rabbath, citoyen français vivant en Azerbaïdjan depuis plus de vingt ans, a adressé une lettre au Président de la République française Emmanuel Macron, les membres de l’association Dialogue France-Azerbaïdjan viennent de publier une lettre ouverte à l’ensemble des parlementaires.

LETTRE DE CYRIL RABBATH AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

« Je suis citoyen français établi en Azerbaidjan depuis plus de vingt ans et je m’appelle Cyril Rabbath. Je vis et travaille en Azerbaidjan avec ma femme qui est azérie et mes enfants qui chérissent les deux cultures française et azérie et fréquentent le Lycée Français de Bakou.

Je vous écris concernant une résolution contre l’Azerbaïdjan, qui va être examinée au Sénat le 15 novembre, voulant établir un embargo sur les importations de pétrole et gaz azéris vers la France et l’Union Européenne.
Monsieur le Président, je ne souhaite pas parler politique et je ne suis certainement pas un expert en politique mais prenant en considération la guerre en Ukraine et les sanctions sur le pétrole et gaz russe, serait-il opportun, aux portes de l’hiver, d’appliquer ces sanctions ?

Je voudrais plus parler de mon expérience personnelle en tant que citoyen français en Azerbaïdjan. Pendant plus de vingt ans, j’ai été actif dans différents secteurs de l’économie et dernièrement j’ai concentré mes efforts sur l’agrotourisme en essayant d’y apporter une touche française.

Les facilités mises en place par le gouvernement, combinées à un climat de stabilité, de sécurité et de tolérance m’ont poussé à vouloir investir encore plus d’argent, de temps et d’efforts pour participer même modestement au renforcement des relations franco-azerbaïdjanaises. La France n’était-t’elle pas le second pays à établir des relations diplomatiques avec l’Azerbaïdjan après l’effondrement de l’Union Soviétique ?

Monsieur le Président, vous ne pouvez pas vous imaginer l’aura, le respect et la place que la France tient dans le cœur et l’esprit d’une grande partie des gens en Azerbaïdjan. En tant que citoyens français vivant en Azerbaidjan, nous avons toujours été traités de façon spéciale et le serons toujours, spécialement quand la tragédie nous frappe. Mon experience personnelle le confirme parfaitement.

Bien sûr, je pourrais mentionner les trois résolutions des Nations Unies reconnaissant l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan ou les attaques traitres aux missiles sur la ville de Ganja tuant des enfants innocents mais plutôt, Monsieur le Président, en tant que garant des valeurs de la République, je vous demande et je vous implore de protéger le respect et la place que la France tient non seulement dans les coeurs et les esprits du peuple azerbaïdjanais mais aussi dans les coeurs et les esprits des peuples autour du monde !

Veuillez agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de ma respectueuse considération. »

Cyril Rabbath



À lire aussi

Pelosi en Arménie

Pelosi en Arménie

19 septembre 2022