Revue de la presse turque 14.02.2010 - Turquie News
lundi 8 août 2022

Revue de la presse turque 14.02.2010

Nous vous présentons la revue de la presse turque dimanche 14 février 2010

Publié le | Nombre de visite : 984 |
Revue de la presse turque 14.02.2010

Le quotidien Yeni Şafak écrit que le Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan a sévèrement critiqué l’Occident qui reste indifférent au massacre à Gaza, lors du Forum "USA- Monde islamique" à Qatar. Ainsi le Premier ministre a affirmé que si l’humanité qui se révolte contre la chasse de phoques, ne voyait pas les enfants tués par les bombes de phosphores, elle serait endommagée d’une façon irréversible.
Le quotidien Star rapporte dans sa nouvelle titrée « Chasse aux talibans par l’OTAN », que « l’opération réciproque », étant l’opération la plus compréhensive menée contre le Taliban en Afghanistan, avait débuté. Le quotidien note que 15.000 soldats ont participé à l’opération lancée à minuit, et que les troupes américaines, britanniques, danoises, canadiennes et islandaises participaient également à l’opération en supplément aux 2.500 soldats afghans.

Titrant « Concernant le nucléaire, Obama a dit : Oui, nous le pouvons », le quotidien Milliyet indique que le chef d’Etat américain Barack Obama qui a mis en avant-plan le message d’une énergie verte et propre lors de sa campagne électorale, a autorisé la fondation d’une centrale d’énergie nucléaire aux Etats-Unis pour la première fois depuis 30 ans.

« S’ils avaient fait ¼ de ce que nous avons faits, la crise ne serait pas comme telle » titre Vatan qui rapporte les propos du ministre d’Etat et vice-Premier ministre Ali Babacan selon lesquels, si les Etats-Unis et l’Angleterre avaient réalisé ¼ des travaux effectués dans le domaine économique, il n’aurait pas été question de la crise globale actuelle. M. Babacan a également relevé que la discipline budgétaire était une des notions accroissant la résistance de la Turquie face à la crise.

L’expert en investissement Marko Dimitrijevic a affirmé qu’il n’y avait plus de différence entre les marchés des pays en voie de développement et des pays développés, et souligné que la Turquie avait noté un important succès en poursuivant également sa voie sans le FMI, rapporte le quotidien Sabah dans sa nouvelle titrée « La notion de pays en voie de développement a disparu, la Turquie a fermé l’écart ».

Le quotidien Sabah relate dans une autre nouvelle qu’une société turque allait construire un centre commercial de 1 milliard de dollars en Iran avec la fondation iranienne Settat. Le journal ajoute que ce complexe allait figurer parmi les 5 plus grands centres commerciaux du monde avec le centre commercial dont la construction devrait être achevée en 2013. Le quotidien Hürriyet relève que la centrale d’énergie de 1,6 milliard de dollars dont la construction par une société turque a débuté à Zonguldak Çatalağzı, avait assuré 3.500 emplois et que 1.500 Chinois souhaitant prendre part aux travaux, s’étaient déjà rendus sur place. Le projet a été récompensé par Project Finance, une des publications du groupe Euromoney, note le quotidien.

« L’Europe émigre, les Turcs reviennent » titre le quotidien Yeni Şafak qui écrit que les pierres commencent à bouger de leur place dans la zone euro secouée de nouveau par l’effondrement des économies des pays tels que l’Espagne, la Grèce, la Roumanie et le Portugal, qui n’ont pu dissiper le choc de la crise globale. Profitant du droit de la libre circulation, les citoyens des pays membres de l’UE ont commencé à émigrer vers les pays européens dont l’économie est en meilleure situation, relève le quotidien qui précise que l’Espagne, le Portugal, la Roumanie et la Pologne sont en tête parmi les pays émigrants.

Source : TRT



À lire aussi