mercredi 8 décembre 2021
Accueil | Revue de presse | Presse turque (archive)

Revue de la presse turque 04.11.2011

vendredi 4 novembre 2011



Nous vous présentons la revue de la presse turque du vendredi 4 novembre 2011

Le journal Milliyet titre "Leçon de croissance aux PDG" et rapporte que le Premier ministre M. Recep Tayyip Erdoğan a donné une leçon sur la crise à l’UE.

Selon l’information, M. Erdoğan a relaté aux PDG du monde pendant le sommet du G-20 comment la Turquie a réussi à maintenir sa croissance économique en période de crise et a donné la Grèce comme exemple de mauvaise administration économique, sans citer de noms.

"Des recommandations sont faites à certains pays. Vous observez que le prix payé actuellement par ceux qui n’ont pas procédé à une privatisation, est très lourd. La Turquie a entrepris des initiatives très importantes dans ce sens et a réussi" a-t-il affirmé, d’après l’information.

Sous le titre "C’est à ceux qui n’ont pas voulu de la Turquie dans l’UE d’y réfléchir", le journal Star donne également place aux déclarations du chef du gouvernement turc M. Erdoğan. "C’est aux pays qui n’ont pas voulu de la Turquie dans l’UE d’y réfléchir" a-t-il relevé en ce qui concerne les difficultés rencontrées dans la zone euro.

M. Erdoğan a fait une déclaration aux journalistes après le discours tenu à la session du sommet du G-20. Une question lui a été adressée sur la sévérité des propos du président français Nicolas Sarkozy sur la décision de la Grèce de tenir un référendum. "Cela inclut les pays de l’Union européenne, de la zone euro. C’est à ceux qui n’ont pas voulu de la Turquie dans l’UE d’y réfléchir" a-t-il rétorqué, d’après l’information.

Intitulée "Papandréou achevé par le péril de l’exclusion de l’UE", un article du journal Vatan écrit que le Premier ministre grec Georges Papandréou a touché hier le fond politique. Papandréou avait créé une onde de choc en Europe en soumettant à un référendum la douloureuse ordonnance de l’UE.

Angela Merkel et Nicolas Sarkozy s’en sont pris au dirigeant grec pendant le sommet du G-20 à Cannes. Lorsqu’ils ont menacé la Grèce de l’exclure de l’Union, même les ministres grecs ont tourné le dos à Papandréou. Dans la soirée, le Premier ministre a fait marche arrière en amont du vote de confiance. "Je renoncerai au référendum si j’ai le soutien de l’opposition" a-t-il dit.

Titrant "Adoptez une position nette face au PKK", le journal Yeni Şafak relate que le chef de la diplomatie turque M. Ahmet Davutoğlu a signalé au président de l’administration régionale du Nord de l’Irak, Massoud Barzani, "d’adopter une position nette face à l’organisation terroriste PKK".

Davutoğlu a dit à Massoud Barzani, qui a effectué une visite en Turquie afin de discuter de la lutte commune contre le terrorisme du PKK, qu’ils attendent une position nette face au terrorisme, alors que Barzani a promis de coopérer.

Le journal Hürriyet donne place au match de football entre Beşiktaş et Dynamo Kiev. Beşiktaş a accueilli son adversaire sur son terrain et remporté la rencontre par un score de 1-0 grâce au but de la tête d’Egemen. Beşiktaş est la première équipe parvenant à battre le Dynamo Kiev et obtient un total de six points.

Source : TRT

À lire aussi