Religion-Soufisme : Ahmet Yesevi ou l’âme du peuple turc. - Turquie News
mercredi 18 mai 2022

Religion-Soufisme : Ahmet Yesevi ou l’âme du peuple turc.

Publié le | par Ilker |

Religion-Soufisme : Ahmet Yesevi ou l'âme du peuple turc.

Sa vie son oeuvre.

Ahmet Yesevi (1093 à Sayram au Kazakhstan 1166 au Turkestan) est un mystique musulman turc.

Yesevi est connu pour être le premier grand mystique turc, le courant de pensées dont se réclament ses disciples et le mouvement qui s’est développé à sa suite se nomment le Yesevisme.

Il influença les confréries soufies les plus importantes comme le Naqshbandiyya (Nakşibendiye en Turc) ou le Bektachi (Bektaşilik en Turc) mais également l’Alévisme qui est une des grandes branches de l’Islam.

Son nom complet est Ahmet bin İbrahim bin İlyas Yesevi.

Il est né à Sayram, localité proche de la ville de Yesi, un des centres économique, culturel et politique de l’Asie centrale lors du règne des Karakhanides (Karahanlılar en Turc, première dynastie turque à avoir choisi l’Islam comme religion).

Il vécu dans les villes de Boukhara et Samarcande (actuelle Ouzbékistan) respectivement les villes où vécurent son père Hace İbrahim Şeyh et son père spirituel Arslan Baba.

Il fut l’élève de Yusuf Hemedan, Cheikh supposé des mouvements Malamati (Melamilik en Turc, théorie soufie qui affirme que la sincérité humaine se touche en ayant un comportement presque contraire, en prenant soin « à ne montrer rien de bien et ne cacher rien de mal », à ce qu’un homme est vraiment, même si ça doit lui causer des ennuis et le discréditer publiquement) et Qalandariyya (Kalenderilik en Turc, doctrine musulmane qui prône l’ascétisme).

Même s’il n’a jamais vécu en Anatolie, son influence est considérée comme majeure sur les plus importants représentants du soufisme anatolien Mevlânâ, Yunus Emre et Hacı Bektaş-ı Veli, mais également sur les différentes écoles soufies d’Anatolie et l’Alévisme.

À travers son anthologie Divan-ı Hikmet, qui vise à créer une synthèse entre la croyance musulmane et la culture turque, Ahmet Yesevi favorisa, malgré les critiques et les attaques des partisans de l’orthodoxie islamique, la compréhension et le développement de l’Islam dans le monde turc.

Son oeuvre fut ainsi un moment capital dans l’appropriation de l’Islam comme croyance religieuse par les Turcs du Turkestan dont le mouvement avait commencé au Xe siècle.

À partir de là, les Turcs ont modulé la religion islamique de manière à la marier à leur propre culture. Cette alliance influença et laissa son empreinte sur leur mode de vie et les dynasties qui sont nées à sa suite.

Attirant l’attention sur l’importance d’Ahmet Yesevi pour les Turcs, le grand écrivain Yahya Kemal Beyatlı a affirmé :

« Qui est Ahmet Yesevi ? Cherchez et vous verrez. Vous trouverez notre peuple véritablement en Lui. »

Ses disciples.

Au XIIe siècle, les disciples d’Ahmet Yesevi se sont déplacés dans différentes régions de l’Asie centrale mais également en Anatolie et où ils propagèrent son enseignement.

Les familles Zakiroğlu ve Beyderoğulları en sont les plus importants représentants. Aujourd’hui encore, il y a au Turkestan près de 70 000 membres des Zakiroğulları qui possèdent des représentations en Turquie.

Son mausolée.

Son mausolée a été édifié par Tamerlan (empereur turc du XIVe siècle) dans la ville de Turkestan au Sud du Kazakhstan. Il a été choisi comme patrimoine mondial par l’UNESCO en 2002.

Documentaire sur Ahmet Yesevi :


Nombre de visite 408

À lire aussi